Thursday, May 29, 2008

Têtes à claques

Je fréquente pas mal les salles d'attente en ce moment et l'autre jour je suis tombée sur le genre d'articles qui me laisse toujours perplexe. Cette fois-ci, le journaliste se demandait s'il fallait oui ou non revenir à la fessée... sur nos enfants s'entend, rien de scabreux. Pour cela, deux pédo-psychiatres opposaient leurs idées. Je n'ai pas eu le temps de tout lire car mon tour était arrivé ( dommage, j'étais dans la salle d'attente depuis plus d'une heure.......et même pas le temps de terminer cet article qui allait changer de manière radicale ma façon d'élever mes petits..................). En gros, c'était soit la méthode chimpanzé, tu montres que tu es le chef! Ce à quoi l'autre pédo-psy tout aussi compétent rétorquait que c'était un aveu de faiblesse. Rien de révolutionnaire donc mais ça m'a rappelé une expression chère à ma mère : Y a des claques qui se perdent! Ce qui vous l'avouerez est autrement plus original et ouvre un champ des possibles insoupçonné. Ben oui la claque est perdue, on l'a échappé belle mais on a bien failli la recevoir, Méthode chimpanzé!!!!mais ptet qu'elle était perdue avant même d'être partie, la force tranquille... Et puis elle est perdue, on en parle plus, mais une de perdue, dix de retrouvées, ça va faire mal. Cette valse hésitation faisait que finalement après cette petite phrase magique, on se tenait à carreau, on ne sait jamais....
Mais pourquoi qu'elle raconte sa vie? parce qu'hier, des claques, y en a eu
de perdues.
Depuis très longtemps, je voulais préparer un petit plat tout simple que j'avais goûté chez une copine.
Une fondue de poireaux à la morue, délicieux, simplissime à cuisiner, rapide,
à faire à la dernière minute (hormis le dessalage de la morue of course!). Une seule condition, avoir des morceaux de morues très épais. Ce que je finis par trouver. Et je me lançais donc, non sans avoir vérifié auprès de la copine la simplicité de la besogne.
On met à dessaler la morue dans un grand volume d'eau la veille, puis on la poche. Pour cela, j'ai mis à infuser du thym et du citron vert dans de l'eau bouillante, puis déposer les filets de morue. Je couvre, j'attends. Un oignon émincé et les poireaux
lavés et coupés en rondelles sont mis à suer dans une poêle avec de l'huile d'olive. Ca rend un peu d'eau qu'on garde et on rajoute la morue. Poivrer et rajouter un gros pot de crème fraîche.
Le résultat fut assez décevant. La morue était encore trop salée à mon goût et par ailleurs assez fadasse. L' ensemble était assez spongieux et humide, sans grand intérêt, très loin du souvenir que j'avais gardé d'un petit met délicat et parfumé. La tribu afficha grise mine et mangea sans excès.

Il en restait pas mal . Il fallait donc trouver la parade. Une tarte...Nan! pas celle-là...Une vraie tarte!

Tarte à la morue et aux poireaux
1 fondue de poireaux à la morue ( voir plus haut)
2 oeufs
20 cl de lait de coco
2 c à café de curry
1 pâte brisée
Egoutter le fondue trop humide. Etaler la pâte brisée. Verser la fondue. Battre les 2 oeufs avec le lait de coco et le curry. verser.
Cuire à four 200°C, 35mn.
Là, c'était vraiment bon.. Une tarte aux légumes réussie.

La tribu n'a pas montré plus d'enthousiasme et là, je dis YADESCLAQUESQUISEPERDENT!!!!!


9 comments:

Colette MARTINIC said...

Une recette qui ne plait pas à tout le monde ,moi oui ,donc pas de fessée ,ni claques...bonne journée

Tarzile said...

On ne frappe pas les chiens ou les chats. Ils ne comprendraient pas et perdraient confiance en nous. Alors, pour les petits...

Ciorane la pauvresse said...

Je n'y avais jamais pensé mais cette histoire de la claque qui se perd, c'est exactement ce que tu en dis. Comme quoi les mères en savent plus que les psy.
Pour ta morue bofbof, bravo d'en avoir fait une tarte bien alléchante ! Tu ne manques pas d'inspiration, à défaut de gratitude familiale...

CFramboise said...

@ Tarzile, no stress, De claques, ne reste que les têtes, depuis bien longtemps
@ Ciorane, on ne réussit pas toujours tout. Mais cette fondue chez ma copine, j'en ai encore l'eau à la bouche. Faut que je trouve le truc!!

CFramboise said...

@ Colette : je n'oserais pas !!! Bonne journée Colette Va falloir qu'on se trouve, un jour!!

CFramboise said...

@ Colette : je n'oserais pas !!! Bonne journée Colette Va falloir qu'on se trouve, un jour!!

Colette MARTINIC said...

Bon ok pas de problèmes pour une rencontre ....MAIL :col.bro@orange.fr
bisous A+

Brigitte said...

c'est frustrant d'interrompre sa lecture dans les salles d'attente :)
le lait de coco j'aurai pas osé !
le P est PPParti

CFramboise said...

@ Colette : Bon alors à très bientôt.
@ Brigitte : La fondue aurait pu passer pour une quiche...tu n'y penses pas!!! Curry était très bien dans son rôle de sauveteur

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...