Monday, June 9, 2008

...que les mains d'une femme dans la farine

Dans 48h, débute l'épreuve de philo. Le nombre d'allers-retours Cuisine-Bureau , c'est pas croyable. Ouverture de frigo-un coup de coca/ Ouverture de bocal-un bol de céréales/et on mange quand.../ et on mange quoi et je reste planté 2h devant le frigo à contempler...maussade..les légumes.
-Ya pas du pain?

-Mais si, mon nounours, j'en ai réussi un très beau hier, rappelle-toi!!!....Il en reste un peu...
-Nan! mais du vrai pain
-???!!!

-Très bon pour la santé, tu devrais.....
-MÔMAN!!!JE PEUX PAS METTRE DEUX SAUCISSES DANS TON PAIN, MÔMAN...
-...!!!??....Je perds par KO à la 6ème réplique. La baguette caoutchouc est dans le congélo...
Et moi je fonce sur l'ordi, Rescue-Papilles, help, vite un pain blanc... T'as sûremen
t ça dans tes archives, un tout simple sans rien dedans, facile à faire. Ouf! Je trouve "Pain blanc sur poolish"?????Kesaco, poolish, j'ai dit nature....
Comme souvent, tout est très bien expliqué dans son billet, aussi bien la technique pour préparer le pain que la définition d'une poolish . Anne nous promet un pain excellent ayant du goût et avec une croûte croustillante... Super!! Est-ce qu'on peut y mettre deux saucisses, madame, SVP?...
Je tique un peu sur la durée de fermentation, annoncée de 12 à 16 h.. Et je me dis que soit j'augmente la levure mais au détriment du goût (à mon avis), soit je réduis le temps en me basant sur une probable différence de température entre la MAP à Bordeaux et ma cuisine sous les Tropiques.

Pain blanc sur poolish sous les Tropiques.
basée sur la recette d'Anne de Papilles et Pupilles
La poolish :
  • 150g de farine T65 (J'ai utilisé de la farine bio)
  • 150ml d'eau tiède
  • 1/2 c à café de levure sèche de boulanger traditionnelle
puis au bout de 6h :
  • 350g de la même farine
  • 170ml d'eau
  • 1/2 c à café de levure dehydratée (la même)
  • 11/2 c à café de sel marin.
Préparation de la poolish
Dans un saladier, verser la farine la levure et l'eau tiède. Laisser l'eau bien humidifier la farine durant 10mn. J'applique un conseil d'Hervé This (cf précédent billet). Puis mélanger à la cuiller en bois. Couvrir d'un torchon et laisser reposer dans un endroit à l'abri des courants d'air.


Evidemment, j'ai surveillé de près. Ca se passait plutôt bien

Au bout de 6h, j'ai trouvé que ça bullait pas mal et j'ai rajouté les reste des ingrédients. D'abord la farine puis la levure et enfin l'eau salée. J'ai pétri d'abord à la cuiller en bois puis à la main durant 15mn environ. Puis j'ai laissé reposer durant 1h30 environ sous un torchon. C'est la phase dite de pointage.
Et ça donne ça :


J'ai suivi la recette d'Anne en dégageant le pâton du saladier. Après l'avoir laisser reposer 15mn,j'ai séparé la pâte en trois. C'est la phase de pesée donc normalement on pèse..Je le ferai la prochaine fois...J'ai formé deux sortes de baguettes ( pour les saucisses du Nounours, 2...faut bien ça!)


et une boule à laquelle j'ai mélangé des grains de pavot.C'est la phase de façonnage suivie de la phase d'apprêt où on laisse de nouveau les pâtons fermenter durant 1h. Le pâton peut tripler de volume.
Je n'ai pas réussi à visionner la vidéo pour façonner les baguettes. C'était pas facile.. Je suis bluffée par le coup de main de Papilles.
Préchauffage du four à 240°C. On incise les pâtons. Là encore, plus facile à dire qu'à faire, ça colle on a peur que tout se dégonfle, bref on n'ose pas y aller franco!
Cuisson 25mn en projetant de l'eau à 3 reprises( dont une eu début en enfournant).
Et voilà le résultat.. Pas mal, nan?
Une fine croûte dorée et bien croustillante. Une mie plutôt aérée, assez légère et sans aucun goût de levure.

Je vous laisse imaginer avec 2 saucisses et du ketchup.............

5 comments:

Colette MARTINIC said...

Whaouhhh!désormais je change de boulange ,je viens chez toi ....!bise et bonne journée

Béné said...

Je t'ai taguée, viens voir sur mon blog !

Ciorane la pauvresse said...

Du temps où je faisais du pain pour la marmaille, j'utilisais la poolish comme toi, 1/2 eau 1/2 farine mais avec toute la levure. C'est vrai que ce système fait disparaître le goût de levure. Je le faisais la veille et ça permettait au pain de bien lever malgré le froid. Enfin, pas les mêmes problèmes que chez toi...
En tout cas, ton pain à hot-dog est bien beau, j'adore les gros trous dans la mie !

Papilles et Pupilles said...

waow, superbe !

CFramboise said...

@ Colette : Promis je t'en apporte un
@ Béné : Je vais aller voir ça
@ Ciorane : C'est où qu'il fait froid comme ça?...
@ Papilles : Tu peux me refaire le waow...stp

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...