Friday, June 13, 2008

Pfff!..C'est qui, le Général Tao???

« Ah, Général Tao, tu fus un ennemi assoiffé de sang, mais ton poulet est délectable ! »
Monty Burns-Les Simpsons-Saison 13....

J'ai rencontré le Général Tao, il y a peu de temps..Depuis on est assez copains lui et moi. Je l'ai présenté au reste de la tribu. Il a été accepté sans trop de difficulté. Vous savez qu'un de vos amis plaît quand on vous demande de le réinviter ou quand la majorité de la tribu persuade la minorité que ce serait bien de l'avoir au dîner. On peut aussi faire le coup de dire qu'il va venir et annuler au dernier moment, en général (Tao...hi!hi!hi! ), cela déclenche des hurlements de protestation. Un autre test, c'est de voir ses garnements ne pas lui laisser le temps de se mettre à table pour lui sauter dessus.. Mais c'est qu'il le ferait disparaître à le serrer de trop près! Mais c'est ki, ce Général tant apprécié?..
Je vais souvent sur le blog d'Isabelle, Les gourmandises d'Isa, une québécoise qui comme plusieurs dans son pays prouve qu'on peut aussi pratiquer un cuisine délicate et inventive en Am
érique du Nord.. Rien que son petit carré fraises-gingembre...me fait trop envie! Hélas, point de fraises, ici (Enfin à un prix décent!)
Plus accessible, elle proposa un jour un "Poulet Général Tao". C'était assez étonnant à lire car aussi bien le billet que les commentaires parlaient de ce général comme d'un bon ami de la famille, bien connu de tous sauf de moi et probablement de quelques autres, n'est-ce-pas Fabienne?

Je trouvais des renseignements bien sûr auprès d'Isabelle, mais aussi sur le site de Radio-Canada . Le poulet Général Tao est un plat que l'on retrouve partout en Amérique du Nord, sous parfois différentes appellations selon que l'on se trouve à New York, Boston ou diverses régions canadiennes.

Ce mets est fait de morceaux de poulet croustillants, qui sont servis dans une sauce mariant les saveurs aigres, sucrées et épicées.

Si le poulet Général Tao est un plat très connu, son origine est p
ar contre longtemps demeurée obscure.

Selon Suzanne Liu, chef propriétaire du restaurant Soy, beaucoup de provinces en Chine veulent s’approprier la création de la populaire recette. « Mais l’histoire raconte que l’origine de ce plat est du Hunan ou du Sichuan », explique-t-elle.
L’auteure britannique et journaliste de la BBC Fuchsia Dunlop s’est intéressée au poulet Général Tao, dans le cadre de recherches sur la cuisine de la province du Hunan. « En me rendant au Hunan, j’ai constaté que personne ne connaissait ce plat, et qu’aucun restaurant ne le servait », rapporte-t-elle. C’est à Taiwan qu’elle a finalement trouvé la clé de l’énigme. Fuchsia Dunlop y a rencontré le chef Peng Chang-Kuei, qui a fui la Chine pendant la guerre civile. Il lui a raconté avoir créé une recette basée sur des techniques et des saveurs traditionnelles, comme l’aigre et l’épicé.

Plus tard, le chef Peng a ouvert un restaurant à New York, où il servait sa création. Il a alors découvert que les Américains préféraient les mets chinois assaisonnés de sucre. C’est ainsi qu’il a ajouté du sucre à sa recette. Après des années de succès en Amérique, le chef Peng est retourné à Taiwan, où il possède une chaîne de restaurants avec son fils.
Peng Chang-Kuei a nommé son poulet d’après le général Tao, l’une des figures militaires les plus connues au Hunan. Général du 19e siècle originaire du Hunan, le militaire a combattu de nombreuses rebellions.
En Chine, il est fréquent d’honorer les héros militaires en leur désignant des plats. "
Source et Crédit Photos : Radio Canada
La première fois, bien élevée et quelque peu intimidée.. (C'est vrai ça, pas évident de cuisiner un plat que vous n'avez jamais goûté ni même vu!!!), j'ai suivi au gramme près les indications d'Isabelle. Ce fut un franc succès!!!
Maintenant qu'on se connait bien, le général et moi, je prends quelques libertés mais rien qui pourrait contrarier le chef Peng...Je crois....

Poulet Général Tao

Pour 5 gourmands
7oog de filets de poulet (cette fois-ci j'ai pris de la dinde)
20g de maïzena
2 oeufs

40g de farine
1 c à café de sel
1 c à café de poudre levante
Huile végétale pour frire
Sauce :
3 c à café d'huile de sésame (N'en ayant plus, j'ai remplacé par de l'huile de colza bio 1ère pression
et du gomasio)
2 c à café de gingembre râpé
Quelques cives (ou oignon vert pour Isa, pour moi aujourd'hui,
un oignon violet)
60ml d'eau
3 c à café de vinaigre de riz
4 c à soupe de sucre de canne
1 c à café de Maïzena
2 c à café de sauce soja

3 c à café de sauce aux huîtres
2 c à café de sauce Ketchup


Détailler la volaille en gros cubes. Enrober les cubes de maïzena.


Battre les oeufs, ajouter farine, poudre levante et sel (Diminuer le sel si on utilise du gomasio). Laisser reposer 10 mn que ça bulle un peu. Ajouter le poulet et bien mélanger pour que les cubes soient bien enrobés de ce mélange.
Dans un wok, faire chauffer l'huile à feu vif. Ajouter le poulet et laisser cuire au moins 10 mn afin que les morceaux de poulet soient dorés à l'extérieur et cuits à l'intérieur. Alors c'est assez étrange car au début on a affaire à une masse assez compacte et l'on voit mal comment cela pourrait évoluer. mais c'est un fait, au bout de quelques minutes, les cubes se séparent. C'est assez magique.
Réserver

Puis verser l'huile au sésame, le gingembre et l'oignon coupé.


Cuire à feu moyen vif. C'est l'affaire de 5mn puis ajouter l'eau, le vinaigre et le sucre. Remuer jusqu'à dissolution complète du sucre.
Délayer la maïzena dans la sauce soja. Ajouter ce mélange au wok ainsi que la sauce aux huîtres et le ketchup. Laisser mijoter 2 mn pour que la sauce épaississe et ajouter les morceaux de poulet. C'est prêt!!

Franchement c'est plus long à écrire qu'à cuisiner!!!
A servir avec du riz, des lamelles d'oignons.


J'ai ajouté aussi des bananes légumes rissolées.
J'avais invité le Général pour réconforter les troupes après l'épreuve d'Histoire-Géographie du Bac.
Ils ont ri.....jaune (Ah! non je sais , c'est lourd mais j'ai pas pu éviter!!!) venant de traiter le sujet suivant: "Les littoraux, des espaces moteurs en Asie centrale? avec entre autres ...La mondialisation a-t-elle un impact sur les disparités régionales de la Chine?....".
D'un point de vue culinaire... Monsieur?
Tu reprendras bien un peu de poulet? avec des baguettes? mon nounours...

Ni Hao!(*)
* Bonjour! en pékinois

4 comments:

Colette MARTINIC said...

Oh que c'est bien rencontré ...bon samedi .Bises KENAVO (au revoir en Breton)

Isabelle said...

merci beaucoup Framboise pour tous ces gentils mots :)
j'espère avoir le temps de participer à ton jeu, mais je suis en grosses rénovations ( un étage et un toit tous neufs )..la maison est comme en " déménagement "....mais je vais essayer :)

Ciorane la pauvresse said...

Inviter un militaire chez moi, ça ne me plaît qu'à moitié. Mais si c'est un de tes potes, je me laisserai bien tenter...C'est vrai que cette recette paraît bien sympathique et elle est si originalement contée que je me sens conquise.

CFramboise said...

Il est vrai qu'apprécier les guerriers n'est pas un concept occidental.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...