Friday, June 27, 2008

The "Skookumchuck Experience"

Bon allez, comme promis on passe la frontière. Direction Vancouver, sa marina et embarquement immédiat pour The Sunshine Coast. Malgré son nom, je me doute bien qu'on a du mourron à se faire côté température et malgré les écrits et photos encourageants des différents guides maritimes( ciel bleu, marins en léger tee-shirt....), je me demande si la tribu n'est pas un peu cinglée de vouloir naviguer dans ces contrées. C'est vrai ça ! C'est pas comme si on était breton!!..
Moi , j'ai connu la mer avec ma moitié qui m'a promis le paradis, le soleil, les alizées, les eaux turquoises....Paroles, paroles... Bon, c'est vrai, jusque là ça pouvait aller.


Et maintenant, il faudrait que je troque mon bob pour un bonnet de laine et que je navigue au radar emmitouflée dans 3 doudounes.
Et si je l'aime pas cette mer-là? Hein! Qu'est qu'on devient. Si ça me plaît pas le gris, le vert, l'eau froide, les rapaces, les phoques,
les baleines? Je fais quoi? Passer ses vacances dans des vêtements humides, folie!!!

Des sapins partout..Pas un seul cocotier à l'horizon.
Réveillez-vous! Pur cauchemar, la réalité est tout autre...Y a des cocotiers???.. Nan!! Y a pas de cocotiers mais on s'en fout!

Le paradis existe aussi sous ces latitudes entre Desolation Sound au nord (on est prévenu...) et Howe Sound au sud, sur la rive est du Détroit de Géorgie (à l'ouest, l'ile de Vancouver).
Un région où règnent calme et sérénité, un monde à part silencieux, brumeux, prenant. Autant dire que cela a laissé une empreinte indélébile chez moi. Cette mer là m'a irrésistiblement plu, je me suis sentie happée, terriblement bien et fière. Ah! oui fière??
Allez lire le dernier billet de
Patrick de Cuisine de la Mer. Il y raconte merveillement la mer, sa mer et cette indéfinissable sensation qui vous envahit lorsque l'on est sur un bateau. La joie mêlée d'excitation de l'inconnu, de l'aventure (chaque sortie en mer est une aventure) et une certaine fierté à filer sur l'eau, à faire partie de cette aventure....

OUI, ce fut un voyage fabuleux. Le climat ne me posa aucun problème, sans pour autant essayer de la jouer tropicale mais il y avait mon ami Dick, un bon copain toujours prêt à me réchauffer...


Un chouette poêle dans un carré de bateau, voilà une expérience peu ordinaire pour une habituée des Caraïbes!!! Un carré toujours à bonne température et au sec, l'idéal!! Comme on ne se baigne pas , pas d'eau à l'intérieur. Que demander de plus! Je précise que j'aime la mer à l'extérieur du bateau.... Voyez!..Tout autour, pas dedans... comme ça arrive trop souvent quand la tribu part s'egailler dans l'eau. Pas de baignade, donc mais on avait bien envie d'aller voir ces fous qui surfent en kayaks sur les rapides du côté de Egmond Bay.


Les Sechelts Rapids au "Skookumchucks narrows"sont l'un des endroits les plus spectaculaires de Sunshine Coast (avec les chutes de Princesse Louisa Inlet). Puissante eau salée en indien car lors des changements de marée, l'eau de mer est précipitée dans un entonnoir créant ainsi un courant d'un force approchant les 16 noeuds (cela dépend du coefficient de marées) , avec des vagues et une eau blanche d'écume. (On peut l'assimiler au phénomène du mascaret sur la gironde, je pense mais il n'y a que de l'eau de mer).

En attendant la vague...

Cette fois-ci le coefficient était faible, donc la vague seulement du genre gros remous..mais ça peut donner cela aussi :

Aller sur le site est l'occasion de faire une belle balade à travers une forêt de pins Douglas et cèdres rouges, un peu excités et attentifs car on vient de lire la conduite à tenir en cas de rencontre avec un ours..et quand même tout le temps de la balade, j'y ai pensé...

et au retour on peut faire une halte infernale chez Green Rosette, un fabuleux boulanger qui propose dans sa cabane au milieu des bois


des muffins à mourir,



des fudges, des pains dorés et trop appétissants. Ayant vécu à Trinidad, il était très heureux de rencontrer des français des Caraîbes et moi je serais bien restée plus longtemps pour tester toutes les gourmandises présentées.





Son Raspberry Muffin est inoubliable.
Une petite montgolfière moelleuse et aérienne.
Je n'arrive pas encore à retrouver cette texture incomparable..
C'est ma quête!!



En attendant d'atteindre le nirvana, je vous propose ces Muffins aux fruits des bois pas mal pour un petit déj de début de vacances.

Muffins Sunshine Coast

250g de farine T80
2 c à café de poudre levante

1/2 c à café de sel
1/2 c à café de bicarbonate de soude
150g de chocolat blanc

200ml de lait
2 gros oeufs
100g de sucre de canne
1/2 c à café d'extrait de vanille
90g de beurre fondu
250g de fruits des bois surgelés

Préchauffer le four à 180°C. Huiler un moule à Muffins s'il n'est pas en silicone comme le mien.
Faire fondre le chocolat blanc dans le lait au bain-marie. Bien mélanger. Retirer du feu et laisser refroidir.
Le sec : Dans un bol moyen, mélanger les ingrédients secs : farines, sel bicarbonate et poudre levante.
Le liquide : Battre les oeufs, le sucre, la vanille (En fait, j'utilise un sucre où se trouve des gousses de
vanille) et le beurre fondu dans un grand saladier jusqu'à ce que le mélange blanchisse et soit crémeux. A jouter le chocolat.
Mélanger le sec au liquid
e . Ne pas trop battre. et ajouter rapidement les fruits des bois. Verser dans les alvéoles du moule et laisser cuire 20 mn. (La lame d'un couteau doit être sèche, parfois il faut 5mn supplémentaires)
Laisser refroidir avant de démouler.

Et puis je voudrais également une chose importante

Il peut faire
très très beau
là-bas!!!



Un tour en mer , c'est ce que nous propose la huitième édition de Mille et une escales, le jeu de La table monde, présenté par Muriel et Stanislas avec en Guest Star , Patriiiiicccccckk!!! de CdM

6 comments:

Colette MARTINIC said...

Un deux ,trois muffins ,oh non je suis trop gourmande ...merci pour ce récit
Bonne journée Bises

Ciorane la pauvresse said...

C'est beau comment ceux qui aiment la mer arrivent à en parler. Je serais preque séduite...si j'oubliais que je n'ai pas le pied marin ! En fait, j'opte plutôt pour le voyage en gourmandise : le chocolat blanc fondu qui se noie dans les muffins fruités, c'est bien séduisant ! En plus, tout dorés et gonflés, tu les as bien soignés, les petits !

Carole said...

Ils sont super jolis tes muffins ! et l'association chocolat blanc / fruits des bois est toujours apprécié. Recette à retenir

Patcdm said...

Très drôle, je suis arrivé via la Table Monde, merci beaucoup de tes mots sur mon dernier billets. J'adore ce que tu écris aussi, tu me fais rêver à ces mars nordiques qui m'attirent beaucoup, le poêle dans le carré, c'est mythique (je parle de la pièce rectangulaire qui sert de cercle à l'équipage ;-)). A bientôt!

lory said...

Quel joli post,...je rêve de faire un voyage si fort..
Tu as vraiment un joli blog, merci de nous faire partager tes aventures..
bisous

Yann said...

Uen autre recette... mais ça fait deux fois plus de chances!
En tout cas ils ont l'air vraiment bons!

Très bonne journée

Yannick
http://saveursetcouleurs.over-blog.com

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...