Thursday, June 5, 2008

La librairie gourmande de Papilles

La compil de l'été est sortie hier sur le blog d'Anne de Papilles et Pupilles. Elle avait demandé à chacun d'entre nous quel était notre livre de recettes préféré. Amazone, Cultura, Alapage, Fnac et Virgin n'ont qu'à bien se tenir...
THE VERY GREAT AND INTERNATIONAL COOKBOOKSHOP
is
there

Un boulot colossal pour présenter sous forme de diaporama, une quantité impressionnante d'ouvrages. Alors allez y mais je vous préviens , on ne sait plus où donner de la cuiller en bois. En tous cas, un sacré coup de Toque à Anne!
J'avais bien entendu répondu au jeu, là, et parmi mes bouquins, j'évoquais le cahier de recettes de ma mère. Dans ce cahier, on peut y trouver , entre autre, une recette de salade d'avocat et pamplemousse au crabe liés par une sauce cocktail au dry Martini, qui nous enchantait. Parfois les goûts changent ou évoluent et je me suis lassée de cette sauce . Il faut dire que sous les Tropiques, les émulsions à base d'oeuf cru , c'est un peu ..lourd et indigeste.
Mais je pense avoir donné une seconde jeunesse à cette salade très fraîche.

A la fin de l'an dernier, j'ai trouvé sur un blog (pas la peine de me demander lequel, je ne sais plus (goosto ou 740g ou marmiton)!!! Si quelqu'un se reconnait qu'il le dise!), une recette de verrines à base de guacamole, jus de pamplemousse et surimi.
C'était très simple, on versait le guacamole au fond d'une verrine, on faisait chauffer du jus avec de la gélatine, on mélangeait avec du surimi et hop on versait sur l'avocat et le tour était joué. C'était très frais, joli à regarder et intéressant au goût.
Alors évidemment c'était tentant de reproduire la recette de ma mère sous forme d'une verrine..






S
alade de ma mère
Un avocat mûr, 2 gousses d'ail, le jus d'un citron vert,Sel Poivre vert Brins de Coriandre
1 Pamplemousse rose
Une feuille de gélatine
1 boîte de chair de crabes
2 c à café de Dry Martini
qq gouttes de Tabasco
Hacher les gousses d'ail, presser le citron vert et écraser l'avocat à la fourchette . Jamais au mixer, cela rend la chair de l'avocat élastique et gluante, berrk! C'est d'ailleurs ce qui me gène dans les préparations industrielles sans compter toutes les cochonneries rajoutées . Je sais qu'on ne peut pas toujours avoir des avocats mais c'est comme les fraises, je préfère m'en passer. D'ailleurs cette recette n'est pas récente et doit dater de Janvier, car en ce moment il n'y a pas d'avocat sur l'île. Enfin, moi je n'en vois pas.
Revenons à l'essentiel et à notre avocat écrasé à la fourchette. Mélanger les ingrédients, rectifier l'assaisonnement et réserver au frais en ayant pris soin de laisser le noyau de l'avocat dans la préparation, ça évite de noircir (conseil mexicain).
Presser le pamplemousse et porter le jus avec le martini à ébullition. Eteindre le feu. Humidifier la feuille de gélatine et la mélanger au jus. Mélanger. Laisser tiédir toujours en remuant. Rajouter le tabasco selon le goût.
Verser le guacamole au fond des verrines, déposer par dessus la chair de crabe, et verser le jus de pamplemousse. Réserver au frais jusqu'au moment de servir.


Voilà comment une recette peut prendre à la fois un coup de jeune et un goüt d'ailleurs avec, ici, la coriandre quis'associe parfaitement au pamplemousse acidulé et épicé. Je ne connaissais pas l'agar-agar. Ce serait à essayer lors de la prochaine saison.



4 comments:

Papilles et Pupilles said...

C très chouette - merci

Colette MARTINIC said...

Un cahier avec des valeurs et une recette très alléchante .Pour l'agar-agar je n'en ai pas vu par ici ....bise et bon week end

CFramboise said...

@ Colette : On trouve de l'agar-agar au Supermarket Bio de Rivière Roche
@ Papilles : Merci d'être passée

Ciorane la pauvresse said...

Jolie et fraîche, ta manière de revisiter cette recette familiale ! L'association des saveurs est bien tentante...quand le soleil se décidera à chauffer ici.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...