Monday, June 16, 2008

And my "Pepino Mojito" in Cuisine Framboise....

Mummm! Un Mojito, si pétillant avec sa menthe, son citron vert. Toutes ces bulles, à peine sent-on le rhum..Tellement frais, ça se boit sans même y penser....(le lendemain matin....par contre...parfois...c'est ...on va dire....difficile!!!!!.......)
Alors, pour en boire jusqu'au bout de la nuit, je vous propose un Mojito sans alcool, tellement bon ...Laissez vous tenter!!
Un jour, sur une radio, une femme, barmaid, expliquait les équivalences qu'elle avait trouvées pour remplacer un alcool. Elle affirma que le concombre (Oui! Oui! le concombre) était idéal pour remplacer le rhum, une fois mixé. Why not?!

Testé et approuvé, voici le :

Pepino Mojito

Pour un verre :
1concombre Noa (Merci Mercotte pour cette précision)
2 c à café de sucre de canne
8 feuilles de menthe poivrée
1/2 citron vert
Eau gazeuse

Menthe, rondelles de citron vert.
Fruits pour décorer

Glace pilée

Eplucher, épépiner et couper le concombre en petits dés. Le mixer.
Piler le citron, le sucre et les feuilles de menthe. Le principe est le même que pour un Mojito classique, il faut s'aider des cristaux de sucre pour écraser la menthe et le citron à l'aide d'un pilon. Ajouter l
e concombre mixé (on obtient une sorte de purée) et laisser macérer au frais, au moins 1h.
Dans un grand verre, remplir de glace pilée. Ajouter le mélange passé au chinois (sinon c'est trop épais) et allongé avec de l'eau gazeuse. Ajouter beaucoup de menthe fr
aîche, quelques rondelles de citrons et décorer avec des fruits comme la pomme verte ou des framboises. Cette fois-ci j'ai découpé ce joli petit cube rose dans une goyave....rose.

Vert et rose pour rester dans le ton de ces derniers jours.
Une paille et le tour est joué!

Histoire, Légende et Recette du Mojito : ICI

Crédit photo : elcorreodigital

La Bodeguita del Medio était une petite épicerie de La Havane, comme il en existait tant en Amérique latine. Créée en 1942, les cubains racontent qu'elle se trouvait à côté d'une imprimerie. Et qu'ainsi, ce tout petit endroit fut bientôt fréquenté par des intellectuels, des artistes et les journalistes et écrivains venus corriger leurs épreuves. Des écrivains comme Hemingway dont le souvenir plane sur le Malecon et dans ses bars favoris : Le Floredita et la Bodeguita del Medio où il écrivit cette phrase célèbre... Pour Hemingway fut crée un Mojito spécial car il ne digérait pas le sucre non raffiné : un Mojito sans sucre, préparé avec du Gustos Maracino (une liqueur cubaine à base de cerises) et un zeste de pamplemousse.

Oui, je sais, je me la pète un peu avec le titre de mon billet mais sûr que si Ernest n'avait pas supporté l'alcool, il aurait adoré mon Pépino Mojito!


Et voilà, pour Lolotte, encore un coktail à essayer!

8 comments:

Lolotte said...

Superbe! Ben non tu ne te la petes pas, c'est tres interessant tout ca...Je ne sais pas si c'etait le sucre qu'Hemingway ne digerait pas ou s'il buvait trop de mojito...Peu importe, celui-la ne donnera mal au crane a personne meme si je ne suis pas sure de pouvoir trouver ce concombre. Merci beaucoup!

Colette MARTINIC said...

Bon ça alors ,j'adore avec le rhum mais là il faut que je teste ....ah oui ...bonne journée .bise

Brigitte said...

¡Salud entonces !
Ici on plonge dans le PPPPPPpisco tous les soirs avec bonheur
Pour les papas c est plus que j esperais :-)
Pas le temps de faire un billet mais tu peux dire aux copines que tout va pour le mieux
besos grandes
brigitte

Papilles et Pupilles said...

A ta santé !
Je suis ravie de lire que Brigitte est dans le Pisco ;)

Bonne journée

marie-claire said...

Super ! Merci d'offrir cette version à tous ceux qui aiment le mojito et détestent les lendemains difficiles ... surtout avant le Bac.

Tarzile said...

En ce qui concerne Ernest, je vote pour la quantité.

Très belle recette. Invitante. On souhaite qu'il fasse très très chaud!

eleonora said...

Je découvre et c'est super..je vais y faire un petit tour dans ton univers et c'est divin...zou je parcours...à bientôt

CFramboise said...

@ Lolotte : c'est Mercotte qui m'a indiquée le nom de ce concombre que l'on trouve ici en Martinique, petit et plus large comme un gros cornichon, à peu près la moitié d'un concombre de métropole.
@ Colette : Moi aussi je l'aime bcp avec du rhum...Problème!!!!
@ Papilles et Brigitte : Santé
@ marie-Claire : Tu as raison, le bac nous prend assez la tête comme ça!! Pas la peine d'en rajouter..Enfin, c'est terminé On pourra bientôt fêter cela j'espère
@ Tarzile : Tu veux une soupe?
@ Eléonora : Bienvenue

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...