Sunday, November 16, 2008

La Solo - Yes, she did...

Cela faisait un petit bout de temps qu'elle y pensait. Elle avait essayé de se préparer le mieux possible. Les copines l'avaient aidée. Elle n'était pas très sûre de pouvoir envoyer le spi, seule comme ça sans pilote. Avec les grains tombés le matin, le vent annoncé à 25 noeuds, elle s'est même dit qu'elle prendrait deux ris. Pour rien casser. Par sécurité, que l'équipage puisse continuer à naviguer tout au long de l'année. Seule sur le bateau, c'est juste une fois, sinon elles sont 7, les filles. Et la saison n'a pas encore commencé. Et puis elle a retrouvé les vieux briscards sur le plan d'eau... ma Puce, cru 92. Eux aussi craignaient de s'envoler... Certains ont même renoncé.


Voilà, on y était. Le départ était donné pour cette régate en solitaire. Elle avait juste à le faire, le mieux possible. Elle l'a fait, tout propre, beau, bien ordonné. Sans précipitation, quelque chose d'élégant. Infiniment serein. Ca paraissait facile. Ca paraissait seulement. Elle est arrivée juste avant la nuit.
Fatiguée, affamée, des étoiles au fond des yeux.
Je raconte ça parce que je suis fière d'elle. Elle m'épate. On ne dit jamais assez ce genre de choses à ses enfants. Qu'on les aime, qu'ils vous portent. Je raconte ça parce que c'est ce qui fait de la Voile un sport à part, qui me plait. Une même régate pour tous, ensemble, les vieux, les jeunes, les gars et une fille.
Elle était affamée,
elle s'est jetée sur le Chili d'Espadon

et encore plus fatiguée.
La dernière bouchée avalée, elle dormait.

Chili d'Espadon.
J'ai déjà raconté un Chili de Thon que fait Sylvie Clément de Tendacayou. J'avais trouvé de l'espadon et j'avais envie de ce genre de plat qui va bien au retour de régate. Il faut que ça soit déjà prêt, juste à réchauffer, on a faim, on a froid (oh oui, rigolez pas on a froid), on veut dormir. Faut pas traîner.
En fait je ne devrais pas dire Chili car il n'y a pas de poudre de chili mais du cumin et un peu de paprika. Il n'empêche que l'on retrouve les mêmes parfums, le feu en moins.
800g d'espadon frais coupé encubes.
3 poivrons rouges ou 2 paquets de poivrons grillés surgelés.
1 filet de citron vert
1 oignon violet
3 gousses d'ail
2 c à café de cumin
1 c à café de paprika
300 g de tomates cerises
2 c à soupe de sucre de canne
3 c à soupe d'huile d'olive +1
Sel, Bois d'inde ou mélange 5 baies
Branches de Thym
500g de haricots rouges
3 grains de bois d'inde
qq cives
2 gousses d'ail
1 bouchon de liège
2 c à soupe d'huile d'olive.
A préparer la veille. Et donc l'avant veille, faire tremper les haricots dans l'eau froide. Le chili ne s'improvise pas. On y pense avant, longtemps avant.
Dans l'huile d'olive, faire revenir les cives hachées, les gousses d'ail écrasées. Puis jeter les haricots égouttés et couvrir avec de l'eau. Ajouter bois d'Inde, thym. Et laisser cuire 2 heures. On dit de mettre un bouchon de liège pour que les haricots soient tendres.Je n'ai pas l'explication. Et surtout pas de sel.
Pendant ce temps faire griller les poivrons et retirer la peau. Ca, c'est pour les puristes.On peut aussi utiliser 2 paquets de poivrons grillés surgelés du LP ou Mr.P.; dans les deux cas, on retire la peau et on mouline...


Mélanger les cubes d'espadon aux poivrons moulinés. Ajouter un filet de citron vert. Réserver au frais.
Dans 2 c à soupe d'huile d'olive, faire revenir l'oignon violet coupé fin et l'ail écrasé. Ajouter les cubes de poisson et laisser colorer.

Verser le reste de purée de poivrons , les épices. Bien mélanger avant de verser les tomates cerise lavées et coupées en deux. Laisser mijoter 30mn à feu doux puis ajouter les haricots rouges. Rectifier l'assaisonnement . Poursuivre la cuisson à couvert 30mn. Ajouter 2 c à soupe de sucre de canne , un filet d'huile, 2 branches de thym et enfourner la cocotte.

Laisser cuire 1h30 à 180°C.

Ca prend du temps...
C'est caramélisé....
Ca dégouline de partout...
Ca sent bon...
C'est top.

5 comments:

Hélène (Cannes) said...

Tu sais que Philippe, mon mari, est moniteur de voile ... Moi, je deviendrais bien monitrice de chili d'espadon, plutôt ! ;o))
Bravo à la régatière !
Bisous
Hélène

Colette MARTINIC said...

Bravo à ta fille tu peux être fière ET bravo pour ce plat très appétissant ...biz et bonne journée

Brigitte said...

Vive cette petite nana ! bravo aussi à sa mummy pour l'avoir si bien récompensée

Gracianne said...

Geniale la championne!

Et magnifique le ragout qui degouline.

Anne-Sé said...

La dernière photo me fait trop envie !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...