Thursday, February 12, 2009

Chroniques des temps de grève #5

Gardons le moral...Mais je dois dire que ce matin quand j'ai tourné, dans le vide, le robinet d'eau pour mettre en route mon café... Je me suis sentie découragée... Pas d'eau ici, pas d'eau dans les épiceries, pas de piscine... Reste... la Mer?!!Encore une fois, s'organiser. Ca se passe bien. Mon gentil voisin compatit. Quelques minutes après, on installe un tuyau dans ma salle de bain en direct live de sa piscine... La Puce chante sous la douche... Le café est bon ( Nan, j'ai pas fait le café avec l'eau de la piscine...).
Il est temps d'aller faire un tour...
Depuis hier, il y a des barrages sur les routes, des barrages volants.. Un coup par çi, un coup par là... Bien qu'il n'y ait finalement que peu de voitures qui circulent. La mienne consomme peu. Le plein lors de mon retour, la semaine passée et il reste bien 2/3 du réservoir. J'ai coupé la clim et je roule lentement... Je roule toujours lentement. Tout le monde se moque habituellement. Pour une fois, ceux qui roulent sont à la même vitesse que moi...Je me réjouis.
Il y a peu de voitures et plus de gens qui marchent le long des routes. Des touristes, surtout...
Il y a peu de voitures qui circulent car ils sont tous à attendre à la station que le camion ravitailleur
arrive. Une file d'attente comme on n'a jamais vue même au plus fort des précédentes grèves. Une file d'attente qui traverse de bout en bout le bourg... Impensable... Chaque jour, 12 camions-citernes seront autorisés à quitter la raffinerie pour ravitailler les stations de l'île. Voilà ce qui a été décidé en attendant que les revendications sur la baisse du carburant aboutissent.
J'aimerais bien qu'il y ait des navettes pour me rendre à Fort de France, aller au marché du Parc floral. En attendant, je rends visite comme chaque matin à l'Ilet marché. Elle a pu se ravitailler dans la nuit. Les gens sont plein de ressources. Assez contente car elle a trouvé des légumes à un bon prix... L'épicière attend du lait peut-être pour l'après-midi. La boutique ne désemplit pas , on rencontre toujours une connaissance, ça blablatte, le temps passe... Décidément, elle commence à bien me plaire l'épicerie. Je préfère ça à la supérette qui ouvre son rideau avec parcimonie, fait rentrer les gens au compte-gouttes. De quoi ont-ils peur, je me demande...Les copains parlent d'aller à Sainte-Lucie ce week-end, se ravitailler. C'est assez étrange. D'habitude, c'est plutôt l'inverse. Ca souffle encore assez fort. Ca va bouger dans le canal! On pourrait aussi aller à la Dominique chercher des pamplemousses, les meilleurs pamplemousses qui soient....Mais le Canal de la Dominique, il est vraiment mauvais.....Alors je vais me contenter d'oranges peyi pour l'instant.
Encore une fois, ce sera une bonne journée. L'eau est revenue. J'ai un joli panier et tout plein d'idées pour nourrir ma tribu.

Je pourrais peut-être faire aussi bien qu'hier. Parce qu'hier c'était vraiment bon, ce gratin de morue. Encore une des bonnes recettes de Gracianne, tellement bien racontée que j'avais envie d'essayer même si la sauce blanche, bof, bof, c'est pas mon truc...La morue, je l'aime grillée, avec du citron et des piments. Maintenant je l'aime aussi en gratin avec des bananes. Quand la vie aura repris son cours normal, je trouverai des pommes de terre et je ferai la recette originale, pour savoir.



Gratin de Morue à la crème
D'après Gracianne (La recette originale ICI)
300g de morue effilée dessalée
125ml de lait 1/2 écrémé

125ml de lait de soja
100ml de crème fraiche allégée
1 feuille de Laurier
2 grains de Bois d'Inde
2 gousses d'ail écrasées
1 oignon
6 bananes légumes
Huile d'olive
1 c à soupe de maïzena
Poivre au moulin
Noix de muscade
Piments végétariens.
Mélanger les 2 laits, le laurier, le bois d'Inde. Ajouter la morue effilée et porter à ébullition. Lorsque le lait bout, stopper le feu. Couvrir et réserver.
Pendant ce temps, faire revenir l'oignon émincé dans un peu d'huile d'olive. Ajouter les bananes coupées en rondelles. Laisser dorer en remuant.
Egoutter la morue. Filtrer le lait et réserver. Mélanger la morue à l'oignon et les bananes. Poivrer. Verser dans un plat à gratin.
Préparer une sauce blanche en mélangeant rapidement la maïzena à l'huile (Le beurre , c'est mieux, on est d'accord..) puis ajouter progressivement le lait filtré en remuant sans cesse. Porter à ébullition, remuer jusqu'à ce que la préparation soit crémeuse, épaisse. Eteindre le feu. Râper un peu de muscade et ajouter la crème fraiche. Verser la sauce sur le mélange bananes-morue.
Couper quelques rondelles de piment et faire gratiner.

Servir chaud avec des lamelles d'avocat.


Je me rappelle les "Man" qui me disaient à mon arrivée qu'il fallait toujours de l'avocat pour faire manger de la morue à ti-mamaille...

Mais, ce gratin est tellement fondant, crémeux qu'on pourrait presque s'en passer.


C'est juste un peu de plaisir en plus.

7 comments:

Brigitte said...

Mince, plus d'eau au robinet ?? on a connu ça aussi, 3 semaines c'était long... courage, c'est pour la bonne cause cette fois.
Epoustoufflante ta version du gratin de morue, sûr que Gracianne va adorer
bonne journée, bonne recherche de produits

Gracianne said...

Je pensais à toi ce matin, je suis contente que l'eau soit revenue.
Ca fait bizarre, cette grève sous le soleil, vue d'ici. Chez moi il neige, c'est tout gris et blanc. Un temps à gratins pourquoi pas?
Elle est belle ton interprétation caraïbe.

Colette MARTINIC said...

Bon du courage ce matin,aquagym pour toutes les copines ,on a bu une tasse d'eau de mer en guise de petit déjeuner ......hihihi .A midi ben je ne sais pas quoi faire à manger ,je vais de blog enblog et me nourrit par les pupilles ...ben oui c'estle régime forcé ....bisz

Cuisine Framboise said...

Brigitte, ton laurier fait des merveilles.
Gracianne, je suis vraiment contente d'avoir découvert cette manière de cuire la morue
Colette : Aqua-Gym pour nous aussi et virée à FDF au marché. De mérou, des légumes, du poulet rôti......

Nawal said...

Bonjour,
J'étais ce matin encore aux Marchés à Fort-de-France avec une autre amie qui voulait faire des courses : Daurade Coryphène à gogo, sole même et autres poissons locaux (mais plus de vivaneaux).
Viande locale à profusion chez les bouchers du marché à viande attenant au marché aux poissons.
Deux petites épiceries qui servaient au compte goutte, mais servaient quand même rideau baissé.
Une boulangerie au pain chaud prit d'assaut ...
Et tous les marchés étaient "ouverts" ce matin contrairement à mercredi matin, comme je te l'écrivais hier en commentaire :-)

Après discussion, il semble que les commerçants veuillent continuer à travailler, et pour info demain samedi matin ils devraient être encore plus nombreux ...

Bon week-end !

Ps : à force d y emmener tous les matins une copine, je ne suis revenue "qu'avec" de très belles laitues ce matin, une douzaine d'oeufs frais et deux baguettes ! Gloups vais-je le regretter ...

Ps bis : la dite amie sus-citée me dit que carrouf serait ouvert ce week-end, j'ai des doutes perso.

Cuisine Framboise said...

Oui, j'ai vu les têtes de dorade ..., de la raie aussi... Ce soir ce sera Mérou-Party.Tu sais que le marché en gros ouvre encore plus tôt qu'à l'habitude.. Oueps! Gros doute pour le Carouf..Que les Békés veulent ouvrir certes mais qu'on les laisse faire c'est une autre histoire;-)

Anonymous said...

Bonjour,
Très joli blog, on a envie d'essayer toutes vos recettes!!!!!
Bon courage pour cette grève et espérons qu'elle serve vraiment à quelque chose pour le bien de tous.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...