Sunday, February 22, 2009

Chroniques des temps de grève #15

RFO Martinique ne diffuse plus de programme depuis Samedi. Aussi bien en radio qu'en télévision. Jusqu'à présent, les journalistes en grève informaient néanmoins la population. Je trouvais même que le niveau était de qualité. Beaucoup d'intervenants, de débats intéressants. Des journalistes en grève et cependant incisifs bousculant les membres du Collectif sur leurs motivations. Comme je ne captais que ce canal, bidouillé avec une petite antenne, il me faudra attendre demain pour lire les nouvelles dans le France-Antilles, attendre demain pour capter l'humeur du jour sur la place du marché. Ou bien aller sur le blog du Collectif. On y trouve la liste des 100 familles de produits. Elle me laisse rêveuse... Je me dis qu'il en faut pour tout le monde, tous les goûts... Low-Cost Food, Local Food, Junk-food, World Food, Fast Food, Green Food, Frozen Food... Avec un peu de chance, je pourrais voir baisser le prix de revient de mon Chili d'agneau, celui que j'oublie sur un coin de feu... Faudrait que le prix du gaz baisse aussi. Mais ce n'est pas encore signé....



Slow, Slowissime Chili d'Agneau.
extrait de USA : Cuisines et Saveurs de Sheila Lukins
C'est, à l'origine, un Chili aux haricots Anasazi, de couleur rouge et crème, l'une des plus anciennes variétés de haricots rouges cultivés par les Indiens Anasazi dans le Sud Ouest des Etats-Unis.


225g de haricots Anasazi (pour moi Red Kidney Bio)
3 c à soupe d'huile d'olive
2 poivrons rouge, vert, grillés, égrenés, et coupés en petits dés
1 gros oignon émincé
1 kg de gigot d'agneau desossé, coupé en petits morceaux (pour moi, surgelé de NZ) ou épaule d'agneau
2 c à soupe d'ail pressé
2 c à soupe de poudre de piment (Espelette pour moi)
2 c à café de cumin
2 c à café d'origan séché
2 c à café de sirop de canne
1 grande boite de tomates olivettes pelées et hachées (réserver le jus)
2 c à soupe de concentré de tomates
33cl de Bière Blonde (Lorraine pour moi)
1 piment végétarien ou fort selon tolérance
Sel
Faire tremper les haricots durant 12h recouverts d'eau froide.
Les égoutter, les rincer, les égoutter à nouveau. Les placer dans une casserole, les recouvrir d'eau et porter à ébullition. Réduire le feu et laisser mijoter 1h à découvert. Egoutter. Réserver.
Dans une cocotte à fond épais, faire chauffer l'huile d'olive. Y faire fondre oignon et poivrons durant 10 minutes en remuant. Ajouter l'agneau en augmentant le feu, par petites quantités. Faire dorer les morceaux puis baisser le feu.
Incorporer l'ail, le piment d'Espelette, le cumin, l'origan, le sirop de canne, les tomates et leur jus, le concentré de tomates et enfin la bière. Bien mélanger. Ajouter les haricots ainsi qu'une à deux cuillérées de piment végétarien ou fort réduit en purée. Porter à ébullition puis réduire le feu. Couvrir partiellement et laisser mijoter 1h30, 2h, 3h ou plus. Rectifier l'assaisonnement.


Servir avec du riz, du guacamole, du yaourt frais battu, du Corn Bread.


C'était fin Janvier depuis je n'ai croisé ni agneau ni cabri... Dommage, j'aimerais bien essayer aussi celui de Cincinnati à la mode de New York.

5 comments:

Brigitte said...

Damned ! que c'est beau et à déguster "slowissimement" sans nul doute

Cuisine Framboise said...

Sûrement! Il se trouve qu'on a pas mal de temps libre en ce moment...

Gracianne said...

Bon alors, je m'absente quelques jours et pendant ce temps tu ecris des romans. Comment veux tu que je rattrappe mes lectures a ce rythme.

Jolie, tres jolie recette. Avec cde la biere en plus, et la legere amertume qu'elle donne aux ragouts. J'aime la slow food de ce genre.

Ciorane la pauvresse said...

Un chili à la bière ? Une recette à tester dans le Nord (de la France, là-bas...)

Cuisine Framboise said...

Avec une bonne Lorraine, la bière de Martinique, très légère

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...