Monday, December 1, 2008

Trois livres

L'autre jour, Louise du superbe blog Gato Azul me taggue, connaissant mon goût pour les livres. Evidemment, ça rappelait bien le Livre Chouchou organisé par Papilles auquel j'avais participé largement ;-). Il n'empêche, c'est toujours réjouissant de se voir interpeller par une fille aussi talentueuse et c'est l'occasion de parler encore de livres et de blogs.


Je vais encore vous parler de Tendacayou. J'aime ce livre, de plus en plus. Probablement parce qu'il y est question aussi de métissage, de mélange de cultures... Sylvie Clément réussissant à faire le lien entre vieux continent et tropiques dans une cuisine chaleureuse et inventive.
Il est aussi beaucoup question de voyages, de cultures et de traditions dans un livre de cuisine américaine très classique. Cuisine et saveurs de Sheila Lukins . Il s'agit d'un voyage gourmand à travers les Etats-Unis , très loin des clichés bien connus. Je retrouve en feuilletant ce livre (sans photo...Inutile!) l'atmosphère des marchés, des fêtes locales bon enfant autour d'un produit, des déli, des Seafood Market ... A l'évidence, toutes les recettes ont été testées et expérimentées ; on y trouve multitude de détails. J'aime assez cette façon de vous prendre par la main au lieu de vous planter crânement avec de superbes photos, un liste d'ingrédients et deux trois phrases d'explications floues... Mon troisième livre n'est pas un livre de cuisine mais un roman. Mangez-moi d'Agnès Desarthe présenté par Tarzile lors du jeu La Petite Madeleine. Dans son restaurant "Chez moi", Myriam au passé douloureux et opaque cuisine pour le quartier. Myriam ne fait rien pour se rendre sympathique (On n'a pas trop envie d'être sa copine), elle est même assez froide, toute cabossée. Elle s'anime quand elle pèle les légumes, pétrit la pâte.....Tout va passer par ses mains, ses fourneaux, son resto. La colère, la peur , les amours, la tendresse, la douceur.
"Manger permet de se reconstruire. Faire à manger aux autres aussi. C'est comme une trêve, un moment de partage". Ce n'est pas moi qui le dit mais Thierry Marx à propos des Restos du Coeur.
Je pense comme lui, surtout aujourd'hui.


Des années de cantine scolaire m'ont fait croire que la brandade de morue était une infâme bouillie de poisson salé et sans saveur mélangé à une purée flottasse, alors que cette émulsion peut vous faire voyager bien loin surtout, si comme Sylvie Clément on ajoute une belle poignée de piments végétaliens.


Brandade de Morue aux piments végétaliens
à la manière de Tendacayou mais pas tout à fait...
400g de morue salée

1/2 tête d'ail

1 poignée de cives
300g de piments vég
Persil
Poivre au moulin
Huile d'Olive
La veille, mettre la morue à dessaler dans un grand volume d'eau. Changer l'eau au moins une fois.
Le lendemain, plongée la morue dans une casserole d'eau bouillante et laisser frémir pendant 10mn. Egoutter la morue. Retirer peau et arêtes. Emietter la chair et la mixer , encore chaude, avec ail, cives et piments et persil haché.
Verser l'huile (environ 100ml) en filet et émulsionner.
Poivrer. Servir tiède avec des tranches de pain grillé.
Une savoureuse brandade verte qui a le parfum du piment sans en avoir le feu.
La tribu aime.


A mon tour de faire appel à trois bloggueuses qui si elles le souhaitent partagerons avec nous leurs secrets de bibliothèque.
A vous de jouer, si vous le souhaitez.....

6 comments:

louise (gato azul) said...

comme c'est plaisant... ;-P j'aime bien ces jolis qualificatifs que tu utilises :-O cette brandade est superbe et j'aime la réplique de ton plat avec l'image du livre... c'est plus que réussi. cette photo est géniale... on ne sait pas si c'est l'illustration du livre ou ton plat. absolument beau. merci d'avoir joué le jeu.

Patrick CdM said...

Je te suis sur "Mangez moi", c'est une merveille cette narration!

Je te suis aussi sur la brandade, bien relevée avec cives, ail et piment végétalien (mais je ne sais pas ce qu'est ce dernier, tu peux nous l'expliquer?)

Brigitte said...

Patrick de la mer, en janvier nous retournerons chez Tang et je te les montrerai, les végétaliens !
Claudia, dès que j'ouvre les cartons je te suis sur la voie du tag
mail moi ton adresse postale j'ai du la perdre en route :-(

Cuisine Framboise said...

Louise ,venant de toi, ce compliment me comble. merci beaucoup! Et si Patrick, maître es poissons incontesté sur la bloggosphère s'en mêle, je suis doublement ravie et confuse.
Patrick, on peut dire également piments végétariens que tu dois connaître. IL faudrait que je cherche l'origine de ces adjectifs.
J'en présente ici :http://framboisecuisine.blogspot.com/2008/04/le-march-dhlne.html
Ils sont toujours très parfumés et doux. C'est idéal quand on redoute le feu du piment lampion.
Bonne journée et Merci encore

Babeth59 said...

merci d'avoir pensé à moi....je vais trouver dans mes étagères croulant sous les livres et je répondrai dès que possible!....

Babeth59 said...

je m'aperçois que j'ai laissé passer le temps!....la honte!.....je vais essayer de fouiller ma bibliothèque dès que possible! promis!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...