Tuesday, December 9, 2008

Les yeux plus gros que le ventre

Ce qu'il y a de bien sur la blogosphère, ce sont les liens. C'est comme un voyage. Ca commence en terrain connu et puis parfois, en deux trois clics on se retrouve à découvrir de nouveaux paysages, une autre façon d'écrire ou de cuisiner. Une autre fois, ce sera un voyageur qui prendra le temps de s'arrêter dans votre cuisine et vous laissera un petit message toujours bienveillant.
Ce fut le cas avec
Anne-Sé qui passa un jour chez moi. A mon tour de lui rendre visite et de trouver une cuisine pétillante et très originale. Et puis, et puis la vie.. On continue le voyage.

Un jour devant les restes d'un gigot de 7h confit aux tomates séchées et fraîches, je repense à Anne-Sé et ses pommes farcies à l'agneau.
Je vous raconte le gigot le temps de la retrouver. Elles sont deux à avoir le même nom de blog et Google faisait une fixette sur l'autre...Agaçant... Le temps de retrouver son commentaire....


Gigot de 7h aux épices et tomates.
Prendre un gigot congelé de NZ. Le faire décongeler. Dégraisser complètement (avec un couteau bien aiguisé libérer chaque faisceau musculaire). Préparer une marinade avec de l'huile d'olive, du thym, sel, Bois d'Inde ou Poivre de la Jamaïque, mélange 4 épices, cumin, Paprika fort. Masser le gigot avec cette marinade. verser l'excédent dans le plat ajouter des gousses d'ail "en chemise" y compris entre les faisceaux, des tomates séchée et quelques rondelles de tomates fraîches si possible. Cette semaine là, j'avais trouvé, à un prix correct (4 euros c'est correct ,ici) de jolies petites tomates fermes et dodues cultivées à Morne Rouge par les Maraîchers du Nord.
Faire chauffer le four à 250°C. Enfourner le gigot. Baisser à 220°C durant 10mn puis à 110°C pour 7h environ.
C'était excellent!.... Il y avait cependant de beaux restes (gros gigot, moins de convives que prévu) alors on cherche, on cherche et on retrouve le blog "Les yeux plus gros que le ventre" ce qui en l'occurrence collait parfaitement à la situation.


Pommes farcies à l'agneau
Restes de gigot
4 pommes (des Pink Lady ici car les moins chères)
2 oeufs
Feuilles de menthe
La recette d'Anne-Sé est ICI, beaucoup plus élaborée que celle que je vous présente.


Découper les restes d'agneau, de tomates en petits morceaux.
Evider les pommes. J'ai essayé plusieurs méthodes le plus simple est de faire comme pour des tomates farcies, découper un chapeau et creuser à la cuiller parisienne. Se débarrasser des petits morceaux contenant coeur et pépins. Ajouter les autres à l'agneau. Lier avec un oeuf ou deux si très liquide.Ciseler des feuilles de menthe. Farcir les pommes. Chapeauter. Ajouter un filet d'huile d'olive et zou au four au moins 40mn (pour ce type de pommes ). Elles étaient encore fermes, cuites mais fermes.


Tip-top.

Une association qui fonctionne vraiment bien . Un bel équilibre entre les épices, les tomates et l'acidulé des pommes.

3 comments:

Anne-Sé said...

Merci, cela me touche beaucoup !! Ton gigot de sept heures me fait de l'oeil, j'adorerais en faire mais jamais eu le courage de m'y ateler... Et l'association pomme-agneau-menthe m'inspire bien ! Je te pique l'idée !

amandine said...

J'adore le gigot de 7 heures, rien de mieux que ce type de cuisson pour sublimer une viande! Je découvre ton blog après ton passage sur celui d'Auntie-Jo, il faut vraiment que tu nous donnes cette recette de pâte à tarte minute!

Brigitte said...

hein que la blogosphère est un voyage gourmand, on ne sen lasse jamais
magiques tes pommes fourrées

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...