Tuesday, October 28, 2008

Rue des Martyrs, la rue des bobos


Ce quartier du 9ème arrondissement entre la Tour d'Auvergne et la rue des Martyrs est devenu. très bobo. Soeurette y habite depuis plus de vingt ans. A l'époque, ça payait pas de mine. On voyait le Sacré-Coeur mais c'était pas Montmartre. Il fallait gravir toute le rue, heureusement il y avait les bistrots. En bas l'église Notre-Dame de Lorette était si noire qu'on ne la regardait pas, tant elle paraissait sinistre avec ses colonnes. Il y avait bien la rue de Douai, repère des guitaristes, animée en journée qui laissait la place la nuit aux filles et devenait moins fréquentable.
Comment ça a commencé, je ne sais pas. J'étais déjà partie ne revenant qu'en été. C'était sûrement inscrit. Il y avait l'atelier du peintre
Géricault, la Cigale qui allait bientôt réouvrir non loin de l'Elysée-Montmartre sur le Boulevard.. Le Divan du Monde au 75. Notre-Dame de Lorette s'est refait une jeunesse, les anglais se sont installés, attirés par cette ambiance de village. Rose a commencé à nous régaler de scones et crumbles au 46. Des crumbles un peu voyous qui ont tendance à s'échapper du moule...Alors sont venus s'installer d'autres commerces parfois sans intérêt. Petit à petit , les commerçants ont changé. Il n'y a plus de bar-tabacs mais c'est facile de trouver du caviar en rentrant du boulot, même tard....
Pratique, n'est-t-il pas??......;-)
Alors c'est vrai, il y a plein de boutiques qui ne servent à rien, mais il y a aussi Lena la suédoise qui vend des bonbons trop bons dans de jolies boîtes en fer, les marchands de légumes et de fruits et puis le poissonnier, un pilier de la rue. Un vrai poissonnier qui connait son affaire bien campé dans ses bottes blanches avec madame la Poissonnière derrière son comptoir qui attend, choucroutée, pour encaisser la monnaie.
Nounours voulait manger du poisson, ça lui manquait, mais pas dans son 13m2... Alors on est allé squatter chez Soeurette...Chez le poissonnier de la rue des Martyrs, il a choisi du saumon, de très jolis pavés. Quand le poissonnier a crié 9,10 à Madame , j'ai pas pensé que c'était le prix ....pour 4 pavés.
Même au Leader(Martinique-compter 30à 40% en plus!!) c'est plus cher. Mais j'ai halluciné en voyant le prix du thon rouge...
Vous avez raison ,
n'en mangez plus
...
34,90 euros le kilo.

A ce prix là,
laissez le nager.
Côté Caraïbe, le thon a du souci à se faire...12 euros ces derniers jours. J'ai préparé un petit rôti.

Rôti de Thon
Pour 600g de thon rouge
Marinade : 2 ou 3 cives, 1 c à soupe de Gomasio, 1 de Thym émietté, 1 jus de citron vert, 3 c à soupe d'Huile d'olive, 1 c à soupe de Paprika, Bois d'inde, brins de Persil.
Masser le thon et laisser le mariner qq heures au frais


Faire chauffer une poêle ou un gril et saisir toute la surface du thon (pour l'indispensable réaction de Maillard)

puis enfourner pour 10mn maxi à 200°C.

Le centre sera rose, tendre et chaud.
(Si vous ne perdez pas trop de temps à faire les photos...)

Mummm!

(La photo est un peu floue... C'est pas le genre de plat qui peut attendre trop longtemps....)
Pour accompagner ce rôti de la mer, il fallait bien des pommes sautées....Je me suis inspirée d'une recette de Sheila Lukins,

les pommes sautées de Denver Pete,


des pommes de terres cuites au four puis sautées avec des poivrons et des oignons.

Je n'avais pas de poivrons, j'ai fait autrement.

Pommes sautées de Cuisine Framboise
1kg de pommes de terre
1 gros oignon ou 2 moyens
2 c à soupe d'huile d'olive + 1
1 c à café de paprika
1 c à café de 4 épices
1 pointe de poudre de chili
Moulin 5 baies
Sel
Brins de persil
Préchauffer le four à 180°C. Laver les pommes de terres, les sécher et les mettre à cuire 1h dans le four.
Les laisser tiédir avant de les couper en quartiers.
Préparer la marinade avec les épices. Verser sur les pommes de terre.


Dans 1 c à soupe d'huile faire revenir les oignons puis incorporer les pommes de terre. Saler, poivrer et laisser cuire 15mn environ en remuant jusqu'à ce que les pommes de terre soient dorées et croustillantes.

Enjoy

A Denver, on sert ces pommes de terre au petit déj. A force d' être de part et d'autre de la baignoire (comme dirait Brigitte) et de changer d'heure,
qu'importe....

Cette recette est pour Maya qui a deux mots à dire à quelques 25 kgs de patates....



5 comments:

gingembre said...

quelle savoureuse recette... j'aime beaucoup les épices que tu as utilisés, c'est trop beau et trop bon...
gingembre

mayacook said...

Ca fait un moment qu'on n'a pas mangé de thon...et ton rôti me fait terriblement envie...c'est pas sympa ça ;)
Pour les pommes de terre, on a encore de quoi faire alors je note....merci beaucoup pour ta participation

ciorane la pauvresse said...

Bon, le thon rouge, pour celui qui reste, je le laisse dans la mer. Mais tes pommes de terre épicées, elles me plaisent bien.

Miss Diane said...

Chez nous, un rôti de thon n'est pas achetable. Beaucoup trop cher! Par contre, je prendrais bien quelques-unes de tes patates en rêvant de ton thon...

Anonymous said...

j'aime beaucoup ce quartier ... ces commerces et l'ambiancce qui y règne

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...