Thursday, October 30, 2008

Courge Addict


Promis demain, j'arrête!!! Mais si on veut des lanternes pour éclairer le chemin, il faut bien cuisiner, Nan! Demain, à partir de 18h00 la ti-mamaille du quartier va défiler avec des sacs deux fois trop grands pour eux. Alors aujourd'hui, on creuse les giraumons pour pas qu'ils se prennent les pieds dans l'escalier .
J'en ai juste gardé une pour réessayer une autre recette de giraumon au four. Du giraumon en cubes avec des oignons violets rôtis au miel. On cuit durant 1h . C'est bon, mais juste bon, sans rien d'extraordinaire. Je l'avais trouvé pas assez confit, pas assez doré très loin de la photo présentée dans le magazine "Régal", comme souvent... C'est vrai, parfois on se demande à quel moment de la préparation , la photo est prise....
Alors j'ai pensé faire cuire le mélange plus longtemps, à l'étouffée et pourquoi pas dans le giraumon. J'ai vu une recette de soupe dans ce genre sur Les délices de Manon.
Alors ça donne.
Giraumon et oignons rouges au miel
1 giraumon évidé
2 oignons rouges
3 c à soupe d'huile d'olives (J'ai remplacé par de l'huile de courge)
2 c à soupe de miel (Il en faut 3)
1 c à soupe de vinaigre balsamique (la recette dit 4 c'est trop j'ai testé)
Thym
Sel
Bois d'Inde ou Mélange 5 baies.
Mélanger les oignons épluchés, émincés et le giraumon coupé en cubes aux autres ingrédients.
Mettre le tout dans l'enveloppe de giraumon.

Couvrir avec le capuchon découpé. Envelopper de papier alu.

Enfourner à 140°C pour 3h.

C'était beaucoup plus parfumé, moins rôti mais plus confit. Pour la taille du giraumon, un oignon serait largement suffisant.
Le meilleur est toujours pour la fin . N'hesitez pas attaquer les parois de la courge .
C'est fondant, Mummm!!!

6 comments:

marie-claire said...

Puis-je une suggestion, à toi qui es championne des concours d'histoires ?
Je te vois bien partie pour nous organiser l'an prochain, disons début octobre,(cela laisse du temps pour peaufiner) quelque chose sur l'univers des courges. Tu as déjà une bonne doc sur le sujet je crois. La citation de Ronsard me fait craquer.
Comme tes recettes font saliver, c'en est presque rageant. J'aimerais pouvoir sentir ces bonnes odeurs. Nous n'avons pas ici tous les épices que tu utilises et ce doit être moins parfumé.
Je retiens surtout le chutney.
Et merci à toi aussi pour m'avoir fait découvrir le blog du Coin de Béa.

Brigitte said...

dis je rentre du marché des producteurs avec des courges, ta recette va être testée très vite avec des oignons doux des cévennes, du miel de lavande et pi j'vais voir quoi d'autre, pt'et bien des chataignes
bonne récolte aux ti moun alors !

Miss Diane said...

Comme cela a l'air délicieux, je sens d'ici les aromes de ce plat! J'opterais aussi pour un peu moins d'oignons, une opinion bien personnelle.

Colette MARTINIC said...

OHHHHHHHH ,mais il en reste ?????

Cuisine Framboise said...

Diane, tu as raison, juste un oignon. A moins que la courge soit éNOOORme!!! Avec du sirop d'érable, ce doit être excellent aussi . Bon week-end!
Brigitte, Ce sera délicieux!!! Ca va te réchauffer .
Marie-Claire, je suis tentée par ton crumble

Cuisine Framboise said...

Colette, cette recette a beaucoup plus..Il ne reste rien! D'ailleurs je vais me calmer sur le giraumon, je sens la révolte qui gronde!!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...