Friday, October 3, 2008

Cowes Week

Aujourd'hui , il vaudrait mieux pour vous avoir le pied marin...

Crédit Photo / Beken of Cowes
et accessoirement aimer le poisson.
E tous les cas, vous êtes les bienvenus, si vous voulez bien embarquer...
On met son gilet.
Tu parles d'une chance, on allait à Wight et c'était la Semaine de Cowes...
Cowes, La Mecque de la voile....
Cowes,une petite ville anglaise comme une autre avec ses pubs,


Ses bobbies

ses rues

animées,

ses quais

son port...

ses yachtmen, so british...

Rien que cela pouvait suffire à mon bonheur,
déambuler dans les rues,

un fish and chips

à la main, farfouiner dans les shipshandlers,

Tiens , un carène à poncer

faire un arrêt chez le photographe Beken of Cowes...

J'ai pu y trouver 2 immenses calendriers pour 5 Livres...Oueps, 5 livres pour seulement 6 mois peut-être mais il y avait bien 2 fois 12 photos incroyables de ce grand monsieur .
Beurdasser sur le front de mer...


Sauf que c'était début Août, et que j'étais pas toute seule...

Comme tous les ans depuis plus de 180 ans (182 exactement),
il se passait
un truc de folie
sur ce bout d'île.

La plus ancienne, la plus célèbre régate du monde...
Cowes Week....
8500 marins....
1000 voiliers...
1000Voiliers!



De grands navigateurs, Dame Ellen ,

et son catamaran pour un monde meilleur


Il y en qui rêve! Cammas et puis tous les autres.
Des dizaines de régates par jour .


Un plan d'eau en effervescence

écumant tant le passage des petites unités
promenant photographes et Vip est incessant.
Il faut dire que ça fait pas mal d'argent qui cabote allègrement.


La tribu bave devant les stands
colorés aussi beau qu'un marché aux épices....


Ai-je trop forcé sur le Pimm's?

Il me semble que j'entends des coups de canon...


Nan! C'est bien ça..
Une régate terriblement anglaise...
Partout, les procédures de départ sont extrêmement codifiées
(En voile, chaque seconde à son importance au moment du départ) :
envoi de pavillons,
coup de trompe ou comme ici carrément un coup de canon...

Le départ est pris, je vais aller m'installer au
Royal London Yacht Club,

l'un des yachting club de Cowes sur le front de mer
The parade
,
pour profiter de la vue et grignoter un ti-truc...

Tiens,un fishcake . Ces croquettes de poisson que l'on retrouve aux quatre coins des mers. Ce fishcake anglais était composé de cabillaud, saumon et haddock.
Je vous em propose une version tropicalisée avec du vivaneau et un peu de saumon. Pas de haddock sous mes latitudes mais c'est là l'esprit de ce plat. On le prépare le plus souvent avec les restes.
Il faut des pommes de terre. A cuire à l'eau. Garder l'eau, un peu. Ici j'ai fait différemment. Ne m'en veuillez pas et ne poussez pas de cri sinon je repars à Cowes.. J'achète rarement des pommes de terre .... Elles sont en général germées ou chères et ont un goût douceâtre. Elles sont dites tropicalisées. Je me demande bien comment. En tout cas, comme me dit ma copine ch'ti (qui s'y connait en patate!!!) pas la peine d'insister et pour faire mes fishcakes, j'ai pris un petit sachet deshydraté... (Chut!!!)C'était bien aussi. Je l'ai un peu arrangé pour lui donner du goût ... du beurre, de la muscade...
Enfin vous là-bas prenez des pommes de terre ,vous n'avez pas d'excuses!


Pour 500g de poisson environ.
Evidemment, on a rarement 500g de restes ou alors c'est qu'on s'est franchement loupé....On rajoute un peu de poisson frais ou on fait une règle de trois (mais pour l'oeuf ça va être hard...)
Faire court-bouillonner le poisson frais une dizaine de minutes et l'émietter avec les restes. Ajouter un oignon haché, 2 ou 3 gousses d'ail épluchées, écrasées, 1 belle poignée de persil, 1 de coriandre hachée, 1 grosse cuillère à soupe de moutarde (je prends de la bio elle est plus sucrée, elle rappelle l'anglaise ou l'américaine), 1 c à soupe de sauce Worcestershire, poivre au moulin, thym émietté, 4 pommes de terre écrasées (ou 4 grosses cuillères de purée muscadée). Pour le sel faites au goût, je trouve qu'entre moutarde , sauce anglaise, restes de poisson et p de terre cuites, il y en a bien assez.
Lier avec un oeuf.
Former des petites boules de la taille d'un oeuf que l'on aplatit avec la paume de la main. Les passer dans un mélange farine de maïs 2/3-farine de blé1/3 (l'idée de Auntie Jo)et faire frire dans une huile neutre. Absorber l'excès d'huile avec du papier absorbant et déguster.
Accompagner de sauce tartare ou pimentée au choix avec une cole slaw, des pickles, du piment etc...


Enjoy

Pour tenter de reproduire ces délicieuses galettes , je me suis inspirée des croquettes de saumon de Sheila Lukins dans USA : cuisine et saveurs.
J'ai fait un tour également sur le blog de Joëlle de Aunti Jo funny little kitchen qui raconte merveilleusement ses souvenir de fishcakes au Cameroun, ainsi que chez Véro de Cuisine Métisse. Ces galettes sont universelles.
Vive la world food et vive la mer!

Parce que c'est vous, je vous confie la recette du Pimm's mais n'abusez pas.
Dans un grand verre, mettre 60ml de Pimm's (liqueur de gin), ajouter 2 tranches d'orange, 2 tranches de citron , 2 tranches de concombre et remplir de limonade(2/3 environ).
Méfiez-vous, ça se boit très facilement....

3 comments:

Anonymous said...

J'ai presque ressenti les embruns ! ça m'a fait du bien cette petite ballade à COWES.... après une dure journée de labeur ! de très belles photos Claudia !
Catherine T.

Nathdu972 said...

Moi je la connais la copine chti !
Ta recette m'a bien plu, dès le retour de mon homme, je me lance dans la fabrication de tes croquettes... d'ici là je vais tenter de trouver des patates... des vraies !

Marielle said...

Pfffiouu !! j'ai les yeuxplein de rêves d'embrun, de la Martinique à Cowes, j'ai fait un beau voyage, merci Framboises.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...