Sunday, July 20, 2008

Artichoke day

Aujourd'hui, on va faire short & light... Short car dans une semaine je serai sur une chaise longue à la campagne à grignoter des tas de fruits exotiques, des fraises, des abricots, à m'extasier sur les petits pois, les haricots... Et d'ici là, j'ai du boulot...Light, car vous avez remarqué que j'ai fait fort côté gourmandises cette semaine, et encore, j'ai pas tout dit...
En passant, je signale que le diable s'est installé dans mon frigo...Ce sont les vacances pour tout le monde. Après 24h, le
cheesecake s'est bonifié atteignant un équilibre, à mon palais, parfait. Un biscuit parfaitement humidifié sans être ramolli, fondant, aux saveurs mêlées de sésame, chocolat et blé complet. La crème au matcha est divine, pas très épaisse, certes mais je crois que cela me convient. La partie périphérique où le biscuit est plus épais est à se damner.
A côté, un petit cake de récup (du genre de
celui- là) mais plus brun et avec des bananes en morceaux joue les outsiders.
Je mets un cadenas, et je vais bosser dans le jardin... Je pars donc je vide. Il n'y a pas grand-chose, vous connaissez mes tocs..mais j'aime bien vider encore plus....(C'est comme dans le jardin...Pour l'instant le jardin est à terre! ) et au fond du congélo, je trouve un paquet de coeurs d'artichaut. Artichoke en anglais et pour savoir d'où vient ce nom si surprenant, allez voir sur Naked Transalations, un petit blog bien sympa d'une française traductrice. Ca me permettra de faire un risotto depuis le temps que la Puce le réclame. Inspiré de la recette du blog Ma Toscane. Sans prétention aucune, puisque celui présenté utilise des petits artichauts poivrés et doit être à tomber. Ceci-dit après les heures noires de Cuisine Framboise des derniers jours, la tribu a apprécié franchement. Je mettrai la recette mais n'ai pas de photo mon APN, syndiqué, refusant de travailler après 19h00, un dimanche en plus.

J'avais réservé 4 coeurs pour faire une petite expérience...pour le déjeuner.

Le labneh m'a tellement plus que j'ai réitéré!!!

Avec 3 yaourts nature, 1/2 c à café de sel et des épices pour voir...
Cumin
et une touche de curry, au jugé.
Mis à égoutter durant 5h, c'était suffisant pour avoir
un yogourt cheese
(Depuis, sur des
sites suisses, j'ai trouvé ce terme)
qui se tenait bien et très parfumé.
Sur les aubergines, ça doit être top 
.
 Avec les artichauts, pas mal non plus.
J'ai mis les artichauts à cuire 10mn à la vapeur.
Après les avoir égouttés, sopalinisés, j'ai passé rapidement un peu
d'huile de noix au pinceau, puis fourré au labneh épicé.
Un petit cerneau de noix au sommet et le tour était joué.


Délicious.
Et pour le dessert, une merveille de la nature, belle à croquer. Rien à ajouter.
Des
goyaves blanches que la marchande m'a données ce matin.
données...

5 comments:

Colette MARTINIC said...

Oups mais c'est tout bon ....ah je me régale ..bonne journée Bise

ciorane la pauvresse said...

Manifestement, le labneh a décuplé ton imagination culinaire pourtant débridée de nature ! Le yogourt cheese, une idée à retenir.
Et qu'est-ce qu'ils sont beaux à voir tes fruits exotiques ! Ils sentent tellement le soleil que j'ai, presque, envie de retirer mon gilet...

garance said...

Il y a tellement de belles et bonnes choses à voir sur ton BLOG que je repasserais vraiment mais je voulais te dire Merci pour ta visite sur mon BLOG et surtout @ trés vite ...
un p'tit coucou à COlette Martinic au passage ....

Garance

océane said...

hummm, ça donne faim tout ça

Anonymous said...

jolies assiettes hautes en couleurs patmamy

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...