Monday, January 31, 2011

Affichage sauvage

Au détour du virage, on aperçoit à nouveau la baie. Au-delà d'un vallon. Un bout de campagne, une habitation, quelques vaches, un plan d'eau. Un paysage dont je ne me lasse pas. Scintillant de rosée le matin, doré au soleil couchant. Un champ de canne et en bordure, des flamboyants, plantés régulièrement. Une coupe radicale les a faits rentrer dans le rang mais bientôt ils s'étendront impunément au-dessus de la route. Un spectacle réjouissant qu'un tenancier de la pire espèce vient d'enlaidir sans aucun état d'âme. Le goujat nous informe à grand renfort de pancartes de l'ouverture de son bar à soupes. Une annonce placardée sur le tronc des flamboyants et répétée jusqu'à la nausée. Impossible d'y échapper, il y en a partout.
Je ne sais pas qui est ce personnage. Ce champ est peut-être le sien, les arbres sur son terrain, mais s'il traite ses clients comme son environnement, je n'ai pas très envie d'aller goûter sa soupe.

La mienne est juste parfaite. Je ne vous le dirais qu'une fois.


Velouté de poivron et giraumon, au safran-pays frais
2 c à soupe d'huile d'olive
1 oignon moyen
1 poivron rouge
300g de giraumon (ou autre courge)
2cms de curcuma frais
2 feuilles de combava
1 filet de jus de citron vert
Fleur de sel
Poivre blanc
1 peu de lait de coco
qq brins de coriandre
Faire griller le poivron pour retirer la peau. L'épépiner. Le découper en lanières.
Dans l'huile d'olive, faire fondre l'oignon émincé. Ne pas le laisser se colorer, au besoin mouiller de quelques gouttes d'eau. Ajouter le poivron en lanières. Laisser cuire quelques minutes en remuant toujours avant d'ajouter le giraumon (celui qui ressemble à un kabocha) en morceaux. Mélanger à la cuiller en bois. Peler le curcuma. Le râper dans la cocotte. Couvrir d'eau. Saler, poivrer, ajouter les feuilles de combava. Baisser le feu. Laisser mijoter une vingtaine de minutes le temps que le giraumon soit tendre.
Mixer. Rectifier l'assaisonnement si besoin. Verser un peu de lait de coco. Parsemer de coriandre fraîche et presser un citron vert.
Enjoy

Un petit bol avec cette salade que j'avais repérée dans un de mes livres préférés, Tendacayou.

Je m'en suis juste inspirée, supprimant les gombos. Les gombos, c'est comme le groin de cochon, je ne sais pas si un jour, j'y viendrai....

Salades de pousses d'épinards au safran pays.
Quelques pousses d'épinards mêlées à un petit morceau de curcuma frais, pelé et râpé (à la râpe à gros trous). Une gousse d'ail ciselé en petit bâtonnet. Une vinaigrette avec un peu d'huile d'olive, un jus de lime , un soupçon de sucre de canne. Sel et poivre.


D'autres recettes avec du curcuma en poudre :

8 comments:

A.P. said...

J'aime bien "s'il traite ses clients comme son environnement, je n'ai pas très envie d'aller goûter sa soupe" ! Tu devrais le lui écrire sur une jolie carte postale et lui envoyer ou déposer !
La photo de ta salade est très belle, en premier lieu j'ai cru que c'était des nénuphars !
Je vais me mettre en quête de curcuma frais, tu me donnes trop envie et en plus c'est ULTRA recommandé pour la santé.
Bises à toi !

Marielle said...

Ces beaux légumes ont trouvés leur place dans ta cuisine, hummm !! magnifique.

Cuisine Framboise said...

A.P, Merci de ton soutien.
La curcumine, ca marche dans les tubes à essai sinon je sais pas comment c'est absorbé. En tout cas, ça colore bien. Sûr à 100%
Merci marielle et ce n'est pas fini...

melopapilles said...

cette soupe a l'air divinement épicée et parfumée, rien qu'à lire les ingrédients j'en ai l'eau à la bouche ! j'en ai fait une cet automne, au potimarron et patates douces, et j'avais mixé toutes les épices pour en faire un condiment, à ajouter ensuite avec les légumes (d'ordinaire je les fait cuire et je balance les épices ensuite). Et j'ai trouvé ça beaucoup plus relevé que d'habitude !

Hélène said...

Effectivement, ce type n'inspire pas confiance. Ta soupe épicée me redonnerait du tonus.

Cuisine Framboise said...

Mélopapilles ce curcuma a des saveurs mêlées terreuses et acidulées incroyables.
Hélène, il te faut une cure de curcuma.

Gracianne said...

Je trouve tes "pancartes" bien plus belles.
Et cette salade magnifique, je pense que je vais m'en inspirer un de ces jours, j'adore les epinards frais (contrairement a ce que certains veulent laisser croire, j'aime aussi les produits vegetaux).

tarzile said...

La salade de pousses d'épinards m'intéresse beaucoup. Très très santé en plus.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...