Thursday, January 27, 2011

L'air de rien

Parfois en cuisine, autant ne rien dire. J'ai d'ailleurs hésité à publier ce billet. On ne sait jamais, si la tribu me lit...
Ils n'aiment pas le miso. Ce qu'ils apprécient par contre, ce sont ces petits paquets multicolores de nouilles instantanées. Ca leur plait beaucoup. Je crois qu'il y a quelque chose de l'apprenti sorcier à jouer avec ces petits paquets carrés. Juste de l'eau chaude à verser. Ils ont leur préférence. Parfum poulet, arôme crevette.
Ce qu'ils aiment par dessus tout, c'est le prix... Imbattable. Moins de 40 centimes. D'ailleurs c'est le jeu, trouver encore moins cher. Le reste, savoir ce qu'il y a dedans, ils s'en moquent un peu ou n'y pensent pas, je ne sais pas.
Moi aussi, j'aime bien jouer. Et j'aime bien les bouillons avec des nouilles dedans. Mais je préfère savoir ce que j'y ai mis. Et comme les garçons s'en fichent, je n'ai rien dit. Ils ont aimé.


Udon en bouillon
1 litre d'eau.
3 cives finement émincées
1 carotte pelée, coupée en petits batonnets
1 branche de céléri en fins tronçons
1cm de racine de gingembre fraîche pelée, râpée
1 c à soupe de shiromiso
4 fagots de nouilles udon
Feuilles de shiso (facultatif)
Poudre de sésame blanc (facultatif)
Piment ou shichimi togarashi (poudre aux 7 épices)
Pour accompagner :
Blanc de poulet rôti,désossé, sans la peau, émincé
Steack mariné dans une sauce soja, émincé et grillé
Tofu ferme en lamelles, préparé comme ICI


Dans la marmite, préparer le bouillon en faisant revenir les légumes dans un peu de matière grasse. Laisser suer quelques minutes sans colorer puis ajouter le gingembre. Remuer un instant avant de verser l'eau (déjà chaude). Porter à ébullition puis baisser le feu. Couvrir et oublier.
Faire cuire les nouilles udon dans un grand volume d'eau non salée. Une fois cuite les rincer à l'eau froide. Réserver.
Au moment de servir, ajouter une c à soupe de miso au bouillon. Pour cela, prélever un peu de bouillon, mélanger au miso puis verser dans la marmite. Remuer mais ne pas laisser bouillir. En même temps, faire cuire la viande ou le tofu ou les deux.
Répartir les udon dans les bols, verser le bouillon, ajouter l'accompagnement qui plait. Parfumer à volonté.



A déguster avec des baguettes
sans hésiter à faire beaucoup de bruit
en aspirant les nouilles.

Les udon sont des nouilles épaisses préparées à partir de farine de blé et d'eau salée. Le plus souvent on les trouve sèches en paquets de 4 fagots.
Pour les cuire, le plus simple est de suivre les instructions du paquet et d'arrêter la cuisson quand elles sont encore un peu fermes si elle sont ajoutées à une soupe.
L'important est surtout de bien les rincer à l'eau froide, une fois cuites, pour retirer toute trace d'amidon.
Classiquement les udon sont servies seules ou avec un accompagnement de légumes. Très rarement avec de la viande. On utilise pour cela plutôt des ramen (celles des petits paquets colorés).





11 comments:

Gracianne said...

Et tu dis qu'ils n'ont rien vu? c'est quand meme meilleur que les nouilles en sachet ca non?

A.P. said...

S'ils ont aimé, c'est l'essentiel !
il y a plein d'ingrédients que je ne connais pas dans ta liste, mais ça n'a pas "l'air de rien", bien au contraire ! S'il faisait moins froid, moins nuit, moins triste, j'irai rue sainte anne pour manger qq chose comme ça ce soir...
Bises

Cuisine Framboise said...

Gracianne, ils savaient que c'était "maison". Je ne me suis pas vantée d'avoir mis du miso....
A. P : No panic, c'est très simple à faire. Pas plus complique que ton bouillon de poulet.

Hélène (Cannes) said...

Ah la jeunesse ! Chez moi aussi, le cadet raffole de ces nouilles instantanées. Tu sais que je n'ai jamais eu le courage d'y goûter ? ;o) En tout cas, toi, tu fais bien de nous dire ce qu'il y a dans ta soupe. Moi aussi, j'aime les bouillons avec des pâtes ... Et celui-ci me tente tout particulièrement ! ;o)
Bisous et bonne fin de semaine
Hélène

Tiuscha - Saveur Passion said...

Tu aurais du leur dire à la fin ! C'est ce que j'ai fait avec de la langue coupée finement, ou avec des ingrédients qu'ils n'aiment pas. S'ils ont aimé, je dévoile la "supercherie" une fois qu'ils ont avoué aimer...

Cuisine Framboise said...

Hélène, j'ai probablement dû en avaler et même trouver ça bon.
Tiuscha, le principal est que tout le monde soit content autour de la table. Je ne mène aucune bataille. Il y a tellement de choses que je n'aime pas mange même si je leur prépare avec AMMOOOUUUURRR.

Hélène said...

je te laisse les baguettes... Chez nous, je donne la liste des ingrédients après le repas, ce qui m'évite pas mal de soucis.
Je te félicite pour ton aciduité au régime light.
Passe un bon week-end

Cuisine Framboise said...

Hélène, avec les baguettes c'est très facile de manger les udon dès lors qu'on accepte de faire un bruit d'aspiration assez incongru en Occident mais tout à fait accepté et même souhaitable au Japon.
Je ne pensais pas donner l'impression d'un régime. On n'en fait pas d'ailleurs. L'Ecureuil ne supporterait pas!!!

Lucile said...

Un régal !

Eléonora said...

Moi aussi j'adore les nouilles dans le bouillon et ce que tu as mis dedans me plait encore plus...Merci pour ton petit mot...cela fait chaud au coeur ! Bon dimanche avec ta petite tribu..et à bientôt !

tarzile said...

C'est tout beau. Même après avoir lu les ingrédients.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...