Wednesday, September 17, 2008

Wish you were here

Le Nounours venait juste d'installer sa chaine quand Richard Wright a tiré sa révérence. On a cela en commun d'aimer le même genre musical même si Nounours est nettement plus intégriste que moi qui ne dédaigne pas la bluette à deux balles et sait me contenter d'un MP3... Ce qui n'est pas le cas de mon petit qui n'a pas hésité à transporter et installer dans 13m2, ses 150kgs de matos...Il était tout content de me dire que ça se voyait à peine et ne gênait pas du tout... Soit...
Et qu'il allait faire une veillée musicale en hommage à ce bon vieux Rick...
Aux Antilles, la tradition est encore très vivace de faire une veillée autour du défunt. Quelques heures durant lesquelles relations, amis et famille se retrouvent et passent un petit moment.
J'aurais pu faire
une tourte aux pommes.

Exactement celle préparée quelques jours auparavant, tellement fondante de douceur qu' on pourrait oublier la réalité, se consoler dans ce mélange, pommes, sucre (pas mal) et beurre (alors là, beaucoup mais vraiment beaucoup...). C'est pas se consoler d'ailleurs mais filer direct au paradis , sûr qu'il y traine le Rick...
En fait, je me suis inspirée de deux livres :
Crèmes et châtiments : Les recettes délicieuses et criminelles d'Agatha Christie,
écrit par deux spécialistes de la romancière, fine cuisinière et très gourmande. Et parce que la recette était bien trop compliquée pour moi, j' ai piqué les trucs et astuces de
Sheila Lukins : USA Cuisine et Saveurs.
Un bouquin comme j'aime, sans aucune photo, mais bourré de commentaires, d'histoires, très détaillé, faisant le tour de la cuisine américaine avec souvent de multiples variantes en fonction des états.

Tourte aux pommes
300g de farine T55
250g de beurre
200g de sucre
2 c à soupe de sucre vanillé (par MOA)
2 oeufs
1 pincée de sel (§Fleur de sel)
1,5 kg de pommes
100g de raisins secs
1 verre de jus de pomme
Je n'ai pas utilisé ces deux ingrédients, n'ayant pas de jus de pommes et ayant terminé les raisins secs dans un pudding. (Il faut aussi que je vous raconte cette recette d'Agatha, trop bonne et très pratique pour utiliser tout le vieux pain ).
Si vous êtes pressés, vous pouvez utiliser une pâte brisée industrielle. Ce conseil vaut aussi si vous tenez à votre ligne car la pâte sucrée d'Agatha, c'est du lourd, du très lourd....Vous connaissez le Kouign Amann ?? On n'est pas loin....
Dans une terrine, verser la farine puis le sucre. Faire fondre le beurre (240g). Le verser dans la terrine puis ajouter les deux jaunes d'oeufs. Réserver les blancs. Un peu de sel (J'utilise de la fleur de sel, cela rend la pâte plus croquante). Mélanger légèrement pour rendre la pâte homogène et laisser reposer.
Eplucher les pommes, les couper en quartier puis en lamelles fines, les faire revenir dans le beurre restant. (Quand elles commencent à fondre, ajouter raisins et jus de pommes...... A oublier)
Laisser fondre jusqu'à ce ce que les pommes soient bien tendres. Mouiller avec un peu d'eau et ajouter une poignée de cranberries séchées (ou des raisins secs) . Et là, cerise sur le gâteau, c'est le cas de le dire, j'ai ajouté deux grosses cuillérées d'un Cherry Curd with almonds trouvées dans une épicerie londonnienne.


Bien mélanger. Laisser refroidir.
Pour la suite, j'ai lâché Agatha qui poursuivait en battant les blancs en neige avant de les incorporer aux pommes... et j'ai traversé l'atlantique. ( Vous le savez, chez moi, il faut toujours avoir son passeport, j'ai la bougeotte...). Il y a différentes recettes de tourtes dans le livre de Sheila Lukins et quelques astuces bien pratiques comme celle de badigeonner d'un blanc d'oeuf battu avec un peu d'eau, la pâte, avant de déposer la garniture . On évite ainsi que le fond de tarte ne soit détrempé. Il y a aussi pas mal de conseils pour bien étaler la pâte, lus seulement après donc je me suis débrouillée comme j'ai pu car cette pâte sucrée est très friable. En fait j'ai reconstitué le puzzle dans le moule...en aplatissant la pâte avec la paume de la main et en procédant par petits bouts. En mouillant généreusement avec l'oeuf battu la pâte avait retrouvé un aspect digne des meilleurs pâtissiers.
On reprend le fil...Partager la pâte en deux. Préparer le fond de tarte, badigeonner au blanc d'oeuf pour bien colamter toutes les brèches. Verser les pommes et couvrir avec la pâte. Bien souder les bords avec de l'eau et badigeonner le couvercle avec le blanc d'oeuf restant.

Préparer un petit cylindre en papier alu et placer ce tuyau de cheminée au centre.
Préchauffer le four à 220)C. Poser la tourte au centre et baisser à 180°C.
Faire cuire durant 1h jusqu'à ce que le jus bouillonne et que la pâte soit dorée.
Laisser refroidir sur une gille avant de servir à température ambiante.



Mon conseil : A eviter après un bon repas. On n'en profite pas assez...
A savourer à l'heure du thé

Ou avec un bon champ...mais pas d'eau! Vous avez remarqué cela, le goût de l'eau change avec les pommes, cuites surtout...
Je crois que c'est le seul fruit avec lequel cela fait ça.
Vous savez pourquoi?
Moi, pas...

5 comments:

Colette MARTINIC said...

Bon d'accord pour un thé ....biz et bonne journée malgré la pluie

ciorane la pauvresse said...

Ah, cette croûte dorée qui cache un bien gourmand trésor, ça me dit bien pour un petit déjeuner copieux.
Quant à ton histoire de boisson, je ne bois jamais d'eau à table, donc pas de problème d'incompatibilité.

confituremaison said...

Oui, tu as raison, un tout mini bout en dessert, et une grosse part a l'heure du the!

confituremaison said...

Et je ne connais pas ce livre de Sheila Lukins; il a l'air tres sympa! je vais aller jeter un oeil a la biblotheque...

Gracianne said...

C'est vrai qu'elle a l'air fameuse celle-ci aussi!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...