Saturday, May 7, 2011

Se fabriquer de beaux souvenirs, des amis qui vous veulent du bien

On avait d'abord pensé louer un appartement, avoir l'illusion d'une vie new-yorkaise. Aller au marché, s'aventurer dans les épiceries, préparer de magnifiques petits-déjeuners sur des cuisinières extra-larges. Le souvenir d'une semaine , un ami de presque 20 ans, trottait dans la tête. Un coin de Brooklyn, plutôt polonais. Les mères ne parlaient pas anglais, ne connaissaient pas Manhattan. Seuls quelques-uns s'aventuraient sur le pont.
Il aurait fallu rester plus longtemps, prendre le temps de ne pas sortir, ne pas avoir envie de tout montrer pour ce premier voyage du dernier-né. Ne pas avoir envie de retourner à Washington qu'on avait tant aimé, de s'arrêter à Philadelphie ce qu'on n'avait pas fait.
L'hôtel était bien situé, ce qui me sembla regrettable et puis pas. Les lumières de Broadway fascinent les jeunes Ecureuil et ne serait-il pas de parti-pris de se pâmer la nuit de Shibuya à Ginza en méprisant Times Square? Au petit matin, il faudra juste tourner le dos à Central Park, parcourir quelques blocks pour retrouver un coffee shop comme on aime.
Assis sur un tabouret en moleskine , regarder la plaque brûlante où grillent côte à côte les bandes de bacon, les oeufs any style, les tranches de pain. Ce bacon-là me plaît c'est ainsi. Il est large et ne sent pas le fumé. Le serveur est polonais, si, il parle un peu de français grâce aux chansons de Mireille Mathieu mais son accent est parfait. Accrochés aux murs, les écrans sur le monde. Un pour le sport bien sûr et côte à côte les images désolantes de l'Alabama en ruines et celles du Royal Wedding, any style. Il y a toujours cette drôle d'affiche au graphisme années 30, couleurs primaires sur les gestes qui sauvent en cas d'étouffement. Est-ce par utilité ou parce qu'elle est belle? Le bacon sur des pancakes avec un filet de golden syrup me fait envie mais je veux d'abord retrouver le goût des muffins à la carotte. Dans ma mémoire ils sont deux, tièdes et caramélisés. En fait, un énorme muffin gonflé et moelleux, coupé en deux juste sous la partie joufflue et toasté sur la plaque brûlante.
A la première bouchée c'est exactement ça.


Muffins à la carotte
Inspirés par ceux de Tarzile
Pour 4 très gros muffins.
Préchauffer le four à 180°C.
Mélanger les ingrédients secs-50g de farine complète, 40g de farine T55, 2 c à S de poudre d'amandes,1c à café de poudre à lever, 1/2 de bicarbonate, 1/4 de sel,1/2 de mélange 4 épices.
Préparer le mélange liquide avec 50ml de lait any style, 40ml d'huile de colza, 1 oeuf battu, 60g de sucre de canne, 1/2 c à café de vinaigre de riz(mélangé au lait si on n'utilise pas de lait ribot)
L'ajouter aux ingrédients secs et mélanger grossièrement. Ajouter 1 tasse de ca
rottes râpées, 1/4 de tasse de noix concassées, 1 poignée de raisins secs ou de cranberries, 1 poignée d'amandes effilées. Mélanger.
Remplir les alvéoles. Enfourner pour 25mn. Laisser tiédir sur une grille avant de démouler.

Ce que j'aime.
Le couper en deux, le toaster dans un peu de beurre salé avec des amandes effilées et du chèvre frais rôti.


12 comments:

Marielle said...

tu l'as joliment écrite cette visite de New york, je sentais l'odeur des oeufs au bacon, hummm !! et cette recette de muffins aux corottes : divine.
Enjoy !!

Gracianne said...

Le petit dej me plait bien deja, tout comme la nostalgie qui l'accompagne, et les gouts retrouves.

Boljo said...

C'est comme si j'y étais à Big Apple. Superbe ta recette de muffins.

Mély du Chaudron Pastel said...

J'ai été à NTC il y a presque 2 ans maintenant.
J'en garde un souvenir merveilleux.
Je pense que l'endroit que j'avais préféré est Central Park.
Un grand restaurant coup de coeur : Alice's Tea Cup !

Au gré du marché said...

C'est vrai qu'ils sont gros les muffins américains! Gros et bons!
La délicieuse recette que tu proposes aujourd'hui est typiquement américaine, alors c'est bien que la grosseur y soit aussi!
Lou

Eléonora said...

Un très joli billet avec une jolie histoire...c'est extra !!!!

Babeth59 said...

J'ai presque eu envie d'aller voir sur place en te lisant!.. Mais je crois que je vais me contenter des photos et du gout des muffins...

Agnes said...

je sors de table et ces photos (en noir et blanc) me font saliver....très belles ces photos ! très bonne la recette !

melodream said...

une bien jolie prose pour évoquer une belle escapade… c'est drôle de passer des couleurs éclatantes de ton quotidien aux nuances plus éteintes de tes vacances, pour la plupart ce serait plutôt l'inverse ;)

Cuisine Framboise said...

Marielle, ce sera désormais LA recette de muffins à la carotte. J'oublie les autres!
Gracianne j'ai un faible pour les petits déj en ville
Boljo, ca reste un mystère. Pourquoi cette ville marque-t-elle autant?
Mély, je note pour mon prochain séjour.
Lou, les muffins sont bien gonflés au canada aussi je crois au moins du côté britannique( que je connais un peu mieux)
Merci Eleonora. Venant de toi qui fait de si belles photos
Merci Agnès. Bienvenue
Melo,New York en noir et blanc, ca lui va bien
Babeth, le bateau te dis-je

Camille said...

On dirait un lapin de Nouvel an, tout en haut, à gauche.

Je regrette un peu de ne pas être allé voir de plus près la côte Est, mais c'est un monde tellement riche et tellement différent. L'idée d'un chèvre frais sur des muffins carottes me tente follement.

Cuisine Framboise said...

Camille, Beaucoup de petits lapins pour les Fêtes de Pâques. Et comme une évidence Carrot Muffin and Carrot Cake. D'ailleurs l'idée du chèvre toasté est venue parce que je remplace le glaçage un peu trop sucré du Carrot Cake de Rose Bakery par du chèvre frais battu. Merci de ta visite

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...