Monday, March 31, 2008

Rescue


Au retour des régates, on avait quelques restes, mais vraiment pas beaucoup. En particulier un ou deux paquets de taboulé. Pas le bolinogarbit franchement berk-humide, non une sorte de taboulé sec auquel il faut rajouter les crudités et de l'eau. Ce n'est pas mauvais et c'est très pratique quand on n'a pas son jardin de menthe et son citronnier à portée de main. Evidemment, revenue à terre, on est plus difficile.

Il faut que je vous dise aussi que dans ma cuisine, il n'y a pas de placard...Je n'ai aucune réserve, je n'aime pas les réserves. Riz, pâtes, sucre, farine, graines tout est apparent, mis en bocaux ou trouve sa place si le paquet est joli ou original. Sinon, hors de ma vue!
Alors, vous pensez bien que le taboulé vite-prêt de chez T...le breton dans son paquet tristounet, n'allait pas passé la semaine! Quand bien même, c'était couru qu'il allait nettement moins plaire qu'en mer.
Des graines, quelques anchois et un morceau de feta plus tard, le taboulé des bretons avait meilleure mine.

Taboulé customisé
1 paquet de taboulé préparé à l'huile d'olive, au citron et à la menthe. (Groupe agro-alimentaire breton...)
Quelques tomates cerises

100g de féta
Quelques anchois en filet conservés dans l'huile.
2 échalotes émincées.
Graines de tournesol décortiquées
Graines de sésame
5 baies au moulin
Gomasio
20cl d'eau
le jus d'un 1/2 citron
1filet d'huile d'olive.

Dans l'ordre...ouvrir le paquet de semoule, verser dans un saladier, ajouter les tomates cerises lavées et coupées en 2, la féta coupée en petits dés et les échalotes émincées. Ajouter les anchois entiers ou non selon l'humeur, jeter une poignée de graines de tournesol, une autre poignée de graines de sésame. Ajouter l'eau additionnée d'huile et citron. Un tour de moulin. Mélanger. Ajouter le gomasio. mélanger à nouveau. Réserver une heure au frais au moins.

Voilà! Normalement, ça plaît!


Sunday, March 30, 2008

Bequia Easter Regatta Story -Part 1

La Young Surprise Team a pris la mer avec à fond de cale de quoi nourrir 15 ados et 11 adultes. Même si l'événement se reproduit chaque année, aux vacances de Pâques, c'est à chaque fois une aventure différente. Et qui pourrait s'avérer délicate sur le plan culinaire!!!
Cette année, ce fût de l'avis de tous vraiment TipTop!! Et pourtant, cela ne paraissait pas évident, avec à bord des végétariens, des régimes sans gluten ni fibre, des ados affamés. quasiment tous en régate dans la journée et peu d'amateurs de boîtes. On l'a fait! Et bien fait. Ce furent aussi des moments de découvertes : pour certains la graine de Quinoa, pour d'autre par la lecture, l'équilibre acide-base dans l'alimentation sans oublier notre grand jeu annuel : "Combien de Peanut butter Addict cette année?" J'aurais l'occasion d'en reparler mais pour l'instant petit retour en arrière sur le Dimanche de Pâques.
Régate en solitaire autour de l'île de Bequia en ce "Lay Day". Pendant ce temps, les équipiers
préparent la Crazy Boat (faire un bateau susceptible de naviguer (disons de flotter...)avec n'importe quoi!!!) ou font des crêpes !!!
Pâte à crêpes
250g de farine
3 oeufs
2 c à café d'huile de tournesol
eau
lait

1 pincée de sel
On mélange les oeufs à la farine. On verse l'huile puis l'eau et le lait en quantité égale jusqu'à ce que la pâte lisse sur la cuillère en bois. C'est tout. On laisse reposer au moins 1h.

J'ai trouvé cette recette, très simple dans "150 recettes pour cuisinières nulles" de F. Prévost, une véritable mine d'or. Je suis tombée dessus dans une location d'été à Noirmoutier il y a presque 20 ans et depuis il ne quitte plus ma cuisine (J'en ai acheté un exemplaire et ai laissé l'autre à Noirmoutier, of course!!!). Ce livre est très drôle et parfait pour les débutants. On y retrouve le ton du blog avant l'heure!!
Au fourneau, c'était Alex, fin barreur habituellement mais assez efficace également pour préparer des crêpes en nombre. Sa recette diffère un peu.. (Un oeuf pour 100g de farine et du sucre).


La crêpe du Capitaine
Il y en eut pour tout le monde, petits et grands.
Pour certains sucre et citron vert, pour d'autres Nutella et/ou Chantilly.


Saturday, March 29, 2008

Départ houleux

Nous avions prévu de partir tranquillement après les cours, ce mercredi 19 mars, mais la météo en a décidé autrement : alerte orange pour une houle du Nord avec des vagues annoncées à plus de 5m depuis les îles du Nord St-Martin, St Barth, la Guadeloupe. Par prudence, pour que les Surprises ne soient pas en difficulté, nous avons pris quelques heures d'avance sur l'arrivée de la houle et la navigation vers l'ile de Saint Vincent et les Grenadines se déroula sans problème.

Alors voilà, pas eu le temps de donner la réponse au jeu du Schmilblick :

Un épluche ail !!!!!!!!
C'est tout bête, on place la gousse d'ail dans le tube, on fait rouler en exerçant une légère pression.
Ca craque!!! C'est épluché!!!
Génial. Pas d'odeur sur les doigts

Evidemment, faut avoir un presse -ail après....

Nous sommes de retour et d'ici quelques lessives, je vous raconterai notre croisière par les menus!!

Tuesday, March 18, 2008

Histoire de Pâques et de mer

Ce pourrait être l'agneau pascal. C'est surtout très pratique quand on manque de temps pour cuisiner et que la dernière réunion avant le départ risque de se prolonger.
On trouve facilement et à un prix très abordable des gigots d'agneaux de Nouvelle-Zélande. Je les prépare toujours en cuisson lente, très lente et jusqu'à présent toujours avec du thym,
de l'huile d'olive, de l'ail. Classique...
Là, l'idée c'était de vider frigo et congélo (trop de coupures d'électricité en ce moment) et il me restait un peu de pâte de saté (satay). L'association agneau-saté n'avait pas l'air de courir la toile. Mais j'ai bien fait de me lancer car c'est finalement, plutôt heureux. En tout cas, ça a plu à la tribu.

Gigot satay
Un gigot (congelé de NZ).

4 c à s de poudre de saté

3 c à s d'huile d'olive
4 tomates mûres.
Faire décongeler le gigot, le dégraisser si besoin. Mélanger huile et saté. Masser le gigot. Laisser reposer 2/3h au frais. déposer dans un plat à four avec les tomates coupées autour.
Enfournez à 130°C pour 5h, 6h, 7h et plus si besoin.
Voilà, c'est simplissime et bon. Et en plus ça laisse de temps pour faire autre chose!!
Avec ce gigot aux
reflets rouge-brun, j'ai servi un couscous vert!!! Une recette d'une copine, bien placée dans le
Best of Top.


Couscous vert
1 oignon.
200g de petits pois surgelés
Graines de couscous moyen
Sel, poivre
Brins de Coriandre

Faire revenir l'oignon émincé puis ajouter les petits pois faire cuire 15 minutes en rajoutant de l'eau si besoin. Préparer la graine de couscous comme indiqué sur la boîte. Mélanger aux petits pois. Rectifier
l'assaisonnement. Et rajouter un peu de coriandre.

C'est prêt. C'est bon. Ca peut aussi attendre!... Idéal
Le
lundi de Pâques, en Martinique, beaucoup se retrouve sur les plages pour déguster le
Matoutou de crabes et jouer aux dominos. C'est le plat traditionnel, une fricassée de crabes de terre servie avec un riz créole.
Pour nous, cela ne sera ni crabe ni agneau. Sûrement un bon plat de pâtes après une bonne régate.

Damned! j'ai effacé les photos pas encore enregistrées. Il était pourtant bô! le gigôt!!

Une seule photo rescapée!!!




Sunday, March 16, 2008

Doufeu


Je ne sais pas si c'est à l'idée de partir bientôt en mer, mais j'ai eu envie de lapin (souvent très bon, ici)! Le rapport? Inutile d'expliquer si vous avez dans votre entourage immédiat un marin superstitieux et/ou respectueux des traditions maritimes.. Sinon, rien de plus simple, la légende veut qu' on ne prononce pas "lapin" sur un bateau (On dit à la rigueur Animal à grandes oreilles) et évidemment on n'en mange pas sous quelques formes que ce soit!! Vous éviterez ainsi avaries, mauvaise fortune etc Mon tendre, d'habitude très cartésien, a son esprit de marin envahi par les multiples histoires de naufrages, démâtages etc.
Pour en savoir plus sur les origines de cette tradition : (clic)
Mais comme on n'est pas encore en mer et que quelque jours auparavant, le marin en question trouvait qu'on testait trop de nouveaux plats, je décidai de ressortir ma petite cocotte en fonte et de préparer un lapin à la mode de belle-maman!!

Lapin en gelée
1 lapin coupé en morceaux

2 oignons émincés
3 gousses d'ails pilées
2 carottes coupées en rondelles
5 tranche de poitrine fumée
Sel, poivre
quelques grains de bois d'Inde
Thym, laurier
1 bouteille de vin blanc (Bourgogne aligoté)
3 c à soupe d'huile d'olive
Faire dorer les morceaux de lapin dans l'huile dans une poêle.

Dans la cocotte mettre tous les ingrédients et les morceaux de lapin dorés. Recouvrir de vin blanc.(Pour éviter l'acidité, on le fera au préalable chauffer, dans une casserole . Dès qu'il bout compter 10 secondes et éteindre).

Enfourner la cocotte fermée, au bain marie,à four 120°C au moins durant 4h.
Laisser refroidir et placer au frigo jusqu'au lendemain.
Servir avec pommes de terre et poireaux accompagnés d'une vinaigrette très moutardée.

Je réalise que j'ai cette cocotte depuis 25ans. Reçue durant mes études, je me souviens avoir préparé aussi bien du pain que des gâteaux aux pommes ou des paupiettes de veau!!!
C'était ma séquence nostalgie!!!


Et entre nous, le lapin sur un bateau, il y en a qui apprécie!!



Crédit photo : Seasailsurf.com
A la seconde place, « Bretagne Lapins », le Mini 6,50 au nom un brin provocateur dans un monde maritime bardé de superstitions, vient glisser travers au vent et à belle allure sur la ligne d’arrivée de la Transat 6,50 16ème du nom.

Saturday, March 15, 2008

Certains l'aiment aux poivrons




Il y a quelques mois, peut-être même années, une de mes copines me donnait la recette d'une tarte tatin aux aubergines, délicieuse et très facile à faire, rentrant
immédiatement dans mon Best of Top.. Ma moitié fut moins enthousiaste,indifférent aux saveurs complexes de ce légume. Une histoire de papilles défaillantes dit-il!!!...Il suggéra d'utiliser des poivrons au caractère sans détour. Je décidai d'utiliser ma recette de poivrons marinés et de transformer.




Poivrons marinés

Poivrons rouges, verts, jaunes

Huile d'olive
Vinaigre balsamique
ail
Fleur de sel
Poivre au moulin
Cumin
Faire griller les poivrons, retirer la peau, les couper en lanières. Dans un plat creux, recouvrir d'huile les poivrons. Presser quelques gousses d'ail, ajouter les épices et un trait de vinaigre. Réserver au frais.

C'est délicieux. On peut servir en entrées, en mezze, en accompagnement. Tout le monde se jette dessus!!!
Mais c'est quand même très gras!!! Alors tout aussi calorique mais moins dégoulinant, il y a désormais :


Tarte tatin aux poivrons

Dans la liste d'ingrédients, on rajoute 2 c à soupe de sucre de canne et une pâte feuilletée pur beurre.
Dans un moule à tarte disperser le sucre et 3 c à soupe d'huile d'olive. Bien huiler le moule au pinceau, disperser l'ail épluché et pilé, le cumin , sel et poivre. Ajouter un filet de vinaigre balsamique.
Griller les poivrons, les peler et les couper en lanières larges. Les disposer au fond du moule. On peut aussi se contenter de couper en petits morceaux les poivrons. La première version est plus jolie (faire attention à placer la face extérieure contre le moule, quand on retournera la tatin, vous suivez?), la deuxième version est plus rapide.
Etaler la pâte feuilletés en appliquant bien contre le rebord du moule.

Faire cuire à 180°C,chaleur tournante durant 35mn.
Retourner et démouler chaud.


Servir immédiatement ou plus tard.. C'est excellent froid.


Friday, March 14, 2008

Récup'

Je me suis un peu précipitée, ce soir...(Même sous les Tropiques, on court et on fait ses courses en coup de vent à 18h30!) et la boîte d'oeufs est tombée, à peine sortie du panier. Coquille mosaïque mais sans franche ouverture, ça valait le coup de les casser pour de bon et de voir ce qu'on pouvait faire. Avec trois bananes mûries trop vite, et la perspective d'un thé entre copines le lendemain après-midi, il ne me restait plus qu'à sortir mon livre fétiche sur les muffins, rapporté de Vancouver lors des dernières grandes vacances. Prochainement, je parlerai de ce voyage, des ours et du meilleur Rasberry Muffin qu'on puisse manger dans une forêt canadienne.

Banana Muffins with Chocolate
(avec quelques adaptations)
Pour 10 muffins :

150g de farine complète
150g de farine blanche

2 c à café de poudre levante (baking powder)

1/2 c à café de bicarbonate de soude (baking soda)

1 pincée de sel

125g de beurre
200g de sucre de canne
3 oeufs
3 bananes mûres écrasées à la fourchette
60ml de lait
180g de pépites de chocolat remplacé ici par 100g de chocolat dessert concassé et 3 c à soupe de Cacao en poudre non sucré.
Sucre glace (facultatif)

Mélanger les deux farines, poudre levante, bicarbonate de soude et sel. Réserver.
Battre le beurre mou avec les oeufs au mixer jusqu'à obtenir un mélange crémeux. Ajouter un à un les oeufs. Ajouter les bananes écrasées, suivi du mélange sec (farines) en alternant avec le lait. Mixer.
Ajouter les copeaux de chocolat et la poudre de cacao. Mélanger.

Remplir les alvéoles d'un moule à muffins à l'aide d'une cuiller. Enfourner à 180°C pendant 20mn. Les muffins doivent être moelleux au doigt. Laisser tiédir et renverser sur une grille jusqu'à complet refroidissement.
Saupoudrer de sucre glace.


Bon, alors maintenant je vais faire mon intéressante sur la différence entre baking powder et baking soda;
Baking soda : pur bicarbonate de soude
Baking powder : levure chimique ou baking soda + un agent acidifiant + amidon ou fécule de maïs
On peut n'utiliser que du bicarbonate de soude mais dans ce cas ajouter un acidifiant (citron ou yaourt) dans le mélange liquide.



Thursday, March 13, 2008

Sur un air irlandais

Je connaissais les cupcakes, ces drôles de petits gâteaux décorés mais je suis plutôt muffins. Papilles a éveillé mon intérêt avec ses Cupcakes à la fraise (Bien envie d'adapter quelques recettes antillaises à ce format) et celui de mon petit loup avec ceux au chocolat. Mais à chaque fois, il me fait le coup...Faut du chocolat dessert en tablettes...Pourtant, la recette de Papilles m'allait bien!
Et puis j'ai cherché le truc qui ferait office de crème à l'intérieur.

Cupcakes surprise.
Pour 6 cupcakes
100g de chocolat noir dessert
2 oeufs
80g de beurre
60g de sucre de canne
60g de farine
2/3 d'un sachet de levure

Pour le nappage :
60g de chocolat dessert
30g de beurre

Pour la déco :

6 carrés de chocolat
sucre glace (facultatif)

Faire fondre le chocolat avec 20g de beurre au bain-marie ou au four à micro-ondes. Bien mélanger jusqu'à obtention d'une pâte lisse.
Mélanger la farine et la levure.

Battre au fouet les oeufs et le sucre
puis ajouter progressivement les 60g de beurre mou restant. Mélanger au chocolat puis ajouter la farine.
Quand la pâte est bien homogène, verser la moitié dans les alvéoles beurrées d'un moule à muffins (ou utiliser un moule en silicone). Mais il faudrait mieux suivre le conseil de Papilles et utiliser des caissettes en papier. J'ai eu des frayeurs au démoulage!!
Puis poser un carré de chocolat dans chaque alveéole avant de recouvrir avec le reste de pâte.
Faire cuire dans un four prechauffé à 180°C durant 20 mn.
Laisser tiédir avant de démouler (aie!aie!aie!)et laisser refroidir complètement sur une grille.
Préparer le glacage en faisant fondre le chocolat puis ajouter des petits morceaux de beurre et fouetter.
Etaler sur les cupcakes au couteau et placer au milieu un petit carré de chocolat. on peut également saupoudrer un peu de sucre glace.

Normalement, c'est bon.
Il faut aussi que je vous dise que dans ma cuisine, il y a mon ordi, pratique pour les recettes et écouter ma musique.
J'écoutais Damien Rice. Les balades de cet irlandais collaient bien à ces petits gâteaux.
Celle-ci par exemple. Aussi douce et fondante que mon cupcake au coeur de chocolat ... Mumm!!


Vulcano-Damien Rice


Wednesday, March 12, 2008

The best and the pear...

A fréquenter la blogosphère gourmande, on pourrait croire que dans ce "wonderful world" comme le dit justement Bernie, tout se passe bien, toujours. C'est assez intimidant parce que, moi, je rate pas mal.. Encore aujourd'hui, on l'a échappé belle...
Pour son anniversaire, ma fille souhaitait une charlotte différente de celle faite pour son frère. Elle décida que ce serait aux poires avec un coulis de chocolat et puis elle avait envie de crevettes aussi.
Je n'avais jamais préparé de charlotte aux poires. Mon truc, c'est plutôt le crumble, framboises-bananes. Quant aux crevettes, je ne les cuisine qu'au curry... avec des pommes... Je voyais mal comme trouver un fil conducteur! Charlotte au curry...Crevettes aux poires..
En fait de fil, j'installai un gros câble entre crevettes et charlotte, le tout aux poires....
Chercher une mousse de poires me conduisit sur le blog "La popotte de Manue". C'est celle qui me tentait le plus, de préférence à des recettes utilisant de la gélatine. (A postériori, je ne suis pas sûre d'avoir eu raison).

La veille du jour J, préparer le dessert :
Charlotte aux poires
50 biscuits cuillers pour un moule carré de 22 cm de côté
10 cl de sirop de canne
10 cl de rhum agricole ( à défaut d'eau de vie de poire)

30 cl d'eau
8 poires
3 oeufs
100g de sucre de canne
70g de farine

1 gousse de vanille
100g de chocolat dessert
10 cl de crème fraiche


Avec 6
poires, préparer une mousse de poires (La popotte de Manue). Réserver au frais. Peler les 2 poires restantes, les couper en petits dés et les faire pocher dans l'eau additionnée du sucre, du rhum et d'une gousse de vanille fendue. Laisser refroidir. Egoutter les poires, réserver et utiliser le sirop pour tremper les biscuits.
Tapisser un moule à charlotte,déposer une couche de fruits pochés, une couche de mousse, une couche de biscuits et de nouveau fruits pochés et mousse. Terminer par une couche de biscuits. Tasser bien dans le moule, couvrir avec une assiette et laisser au réfrigérateur jusqu'au lendemain.

Dans la journée, chercher une idée pour les crevettes aux poires et se lancer.


Crevettes pears and peas
600g de crevettes (taille moyenne) de Guyane
3 échalotes
150 de petits pois surgelés
1 poire
Marinade :

20g de sucre de canne
5 grains de bois d'inde
1 c à café de sauce soja
1 c à café de vieux rhum

Sel, poivre au moulin

1 noix de beurre
1 c à soupe de crème fraîche épaisse.

Préparer la marinade et y placer les crevettes décortiquées (pattes et têtes retirées). Réserver au frais 2h.
Hacher finement les échalottes et les faire revenir dans le beurre. Ajouter les petits pois et laisser cuire 15 mn en
rajoutant qq cl d'eau si besoin.
Couper la poire en tranches.
Mettre dans la poêle les crevettes avec la marinade et les poires. Laisser dorer à peine 5mn. rectifier l'assaisonnement au goût et ajouter la crème fraîche.
Servir avec un riz créole.


Démouler la charlotte, disperser des copeaux de chocolat et remettre au frais en attendant l'heure des bougies.
Quand j'ouvris la porte du frigo quelques instants plus tard, il y avait probablement eu un micro-séisme et ma charlotte se trouvait mal....penchant, s'affaissant.. L'horreur un tel jour!
Elle ne fut pas très présentable, qu'importe . Plaçant les bougies sur les quelques biscuits
encore debout, nous fêtâmes dans la bonne humeur les 16 ans de ma puce.
Avec un coulis au chocolat tiède, c'était très bon. La mousse est vraiment excellente. C'est le montage qui était défectueux!!!
A voir la piteuse tenue de cette charlotte, il faudrait essayer en verrine.
Quant aux crevettes, je vous recommande l'association poires-petits pois. c'était pas mal du tout!

Monday, March 10, 2008

Banana dream

Quand l'ouragan Dean a traversé l'île en Aout 2007, les bananiers de toutes les plantations se sont couchés. Depuis les bananes avaient disparu des étals, surtout la banane jaune dite plantain ou légume. A force c'était étrange de ne plus les voir, ces bananes et revenait sans cesse l'idée que cette fois-ci, avec ce plat là on aurait

bien "fait "des bananes. Pour les préparer, on a le choix : simplement dans sa peau fendue, les extrémités coupées, une dizaine de minutes dans l'eau bouillante.(surtout ne pas saler l'eau, ce que je faisais à mon arrivée et mes enfants trouvaient celles de la cantine bien meilleures!) ou en gratin, plus festif, toujours bon mais roboratif.(et un rien long, à préparer!). Et puis il y a ma recette préférée, désormais, celle trouvée dans Tendacayou, rapide, simple et qui plait à toute ma tribu sans exception.(Et ça, ça vaut de l'or!!)

Bananes légumes poêlées
avec l'aimable autorisation de Sylvie Clément

pour 4 pers
3 bananes plantain mûres
1 piment végétalien
3 c à s d'huile de pépins de raisin
2 citrons verts 3 brins de cives 3 brins de persil
sel, poivre au moulin

Couper le piment en deux et retirer les graines. Hacher finement.(dans la recette originale).Réserver. Couper les extrémités des bananes, les fendre en deux dans le sens de la longueur et découper en trondelles épaisses. Faire chauffer l'huile, y faire revenir les cives (épluchées, lavées coupées finement), le persil et le thym. Ajouter les rondelles de bananes et les laisser dorer pendant 5mn en les retournant souvent.Plus la banane est mûre et donc sucrée et plus elle a tendance à brûler. Il est préférable de ne pas quitter sa poêle des yeux!! Saler, poivrer, parsemer de piment haché. Servir aussitôt avec des quartiers de citrons verts.



Quelle chance!!! Aujourd'hui j'en ai trouvées...
Les modifs de CFramboise : je coupe le piment plutôt que le hacher, pour mon petit loup, bien qu'il soit végétarien.. le piment!! (pas le petit..) et cette fois-ci, je n'avais pas de cives ,j'ai pris un oignon violet et rajouter des brins de ciboulette.




Sunday, March 9, 2008

Régate et Muffin

Aujourd'hui, Dimanche, il y avait régate de dériveurs pour nos chers petits. L'occasion de se retrouver à quelques parents sur le plan d'eau pour assurer ravitaillement et encouragements aux jeunes régatiers. Chacun d'eux a ses petits "gri-gri" alimentaires pour tenir durant les trois manches de la compétition, toujours les mêmes et chacun les siens.
Les parents doivent aussi tenir
le coup.... mais sont beaucoup plus ouverts aux expériences culinaires!!
En navigation, d'une bouée à l'autre du triangle olympique, j'ai pensé qu'un muffin salé pouvait convenir.


Cheese Muffin aux courgettes.
Pour 12 muffins
2 belles courgettes
150g de farine blanche
150g de farine complète

4 c à café de poudre levante (J'utilise une "poudre à pâte" rapportée du Canada).
1 pincée de sel
Poivre au moulin.

2 gros oeufs
125ml d'huile d'olive

150ml de lait 1/2 écrémé
250 de de fromage de chèvre frais.
45g de pignons.

Thym frais
Préchauffer le four à 180°C et huiler les alvéoles d'un plat à Muffins ou utiliser un plat en silicone comme moi!


Laver les courgettes, les raper et les essorer légèrement

Mélanger d'un côté farines, poudre à lever et sel dans un bol. Battre les oeufs avec le lait et l'huile jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux. Y ajouter progressivement le mélange sec jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène. Battre le chèvre frais à la fourchette pour le rendre crémeux.
Mélanger à la pâte, les courgettes, le chèvre et les pignons. Rectifier sel et poivre selon le goût. Emietter un peu de thym frais. Verser dans les alvéoles et cuire au four durant une vingtaine de minutes. Laisser tiédir avant de retourner sur une grille.




Suivant l'avis des copines, je serais tentée d'ajouter une troisième courgette pour que le goût soit plus prononcé.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...